Tahiti Infos

Restrictions sanitaires : Une loi en attendant l'arrêté au fenua


Tahiti, le 28 mai 2021 – Le Parlement a définitivement adopté jeudi la loi sur la sortie de l’état d’urgence sanitaire, posant les bases juridiques d’un passe sanitaire dès le 2 juin. Des discussions techniques sont en cours pour l’adapter à la Polynésie, mais sa mise en œuvre s’annonce compliquée.
 
C’est le vote ultime que tout le monde attendait. Définitivement adopté jeudi par le Parlement, le projet de loi encadrant la sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire doit mettre sur pied un régime transitoire à compter du 2 juin. Le texte définitif sera ensuite décliné en arrêté d'application en Polynésie française, en principe le 2 juin au plus tard. "Celui-ci précisera notamment la latitude laissée au représentant de l’Etat en Polynésie française afin de procéder à des adaptations locales" indique-t-on au haussariat. 
 
QR Code
 
Reste le filtre du Conseil constitutionnel, saisi par 70 députés de gauche, puisque le texte pose les bases juridiques d’un passe sanitaire. "Dans l’intérêt de la santé publique et aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de covid-19" le texte permet ainsi d’imposer "aux personnes souhaitant se déplacer à destination ou en provenance du territoire hexagonal, de la Corse ou de l’une des collectivités" ultramarines de présenter "le résultat d’un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19, un justificatif de statut vaccinal concernant la covid-19, ou un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination par la covid-19". Des QR Codes générés après chaque test, ou vaccination pourront être scannés et stockés dans l'application TousAntiCovid, donnant accès, à partir du 9 juin en métropole, aux événements pouvant accueillir plus de 1 000 personnes.
 
Un concept qui séduit en Polynésie, dont l’intégration au dispositif numérique a notamment été évoquée par Tahiti Tourisme ou Air Tahiti Nui. Si le haut-commissaire a lui-même fait part de discussions "actives" pour "la mise en place d'un dispositif partagé" entre la Polynésie et la métropole, la mise en œuvre s’annonce à ce stade "compliquée" d’un point de vue technique selon les autorités sanitaires.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Dimanche 30 Mai 2021 à 19:05 | Lu 1472 fois