Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Rescapé de Moorea : "Je pensais que j'allais mourir"



À 16 ans, Elijah Walton s'est retrouvé pendant une nuit au milieu de l'océan entre Tahiti et Moorea.
À 16 ans, Elijah Walton s'est retrouvé pendant une nuit au milieu de l'océan entre Tahiti et Moorea.
MOOREA, le 20 novembre 2018 - Elijah Walton, 16 ans, n'est autre que l'adolescent qui a été secouru par le navire Aremiti 5, mercredi dernier. Inconscient du danger, Elijah promet de ne plus se lancer à l'eau comme cela, surtout que tout peut arriver sur cette vaste étendue. Il a accepté de se confier à Tahiti Infos.

Né il y a 16 ans d'un père américain et d'une mère originaire de Moorea, Elijah Walton a grandi aux Etats-Unis, avec son père. En janvier 2018, il s'installe à Moorea avec sa mère. Une vie bien différente de ce qu'il avait connu au pays de l'oncle Sam.

Mais ce fameux mardi 13 novembre, sa vie prend un autre tournant. Ce jour-là, Elijah doit se rendre à Papeete avec sa mère pour récupérer son petit frère, à l'aéroport de Tahiti-Faaa. Malheureusement, tout ne se passera pas comme prévu, puisque l'adolescent arrive en retard au quai de Vaiare. Le dernier ferry de 16h45 vient de quitter Moorea, avec sa mère à bord.

Déçu et motivé par l'idée de retrouver son petit frère, Elijah prend une décision assez surprenante. "Je suis rentré chez moi pour récupérer ma planche de bodyboard, pour rejoindre Tahiti à la nage. J'ai cru que cela allait me prendre 3 à 4 heures" se souvient le jeune américain.

Une décision qui a été prise à la hâte, surtout qu'Elijah sait nager depuis quelques mois seulement. Mais ce grand sportif a voulu repousser ses limites. "Aux Etats Unis, j’avais l'habitude de participer à des courses à pied sur de longues distances et je jouais beaucoup aussi au basket ball", confie-t-il.

"JE PENSAIS QUE J'ALLAIS MOURIR"

Vers 19h30, c'est l'heure du grand saut. Avec son bodyboard, Elijah se met à l'eau et prend la direction de Papeete, avec un sac et une tige de "terevete" (plante aux feuilles veloutées) en souvenir de sa petite amie polynésienne.

Mais au bout de quelques heures, l’adolescent prend conscience de la gravité de son acte. "Je ne m'attendais pas à ce que l'océan soit aussi imprévisible, surtout avec les courants. J’avais le sentiment horrible d’être nulle part dans l'océan. Je commençais à me fatiguer et à avoir sommeil. Je pensais que j'allais mourir, mais il fallait que je continue à nager", explique-t-il.

Dans la nuit, Elijah se rappelle avoir aperçu un bateau de pêche, à une centaine de mètres de lui. "J’ai essayé de le rejoindre, et j’ai abandonné parce que je voyais qu'il s’éloignait de plus en plus".

"UN REQUIN A MORDILLE MES FESSES"

En plein océan, Elijah sait qu'il ne peut plus faire marche arrière. Et pour éviter l'épuisement total, il décide de nager aussi bien sur le dos que sur le ventre, en restant bien agrippé à sa planche. Il a d'ailleurs vu plusieurs étoiles filantes, pendant la nuit.

Mais au petit matin, il fait une rencontre assez "effrayante".

"Pendant que je nageais en position dorsale, un requin d'une taille moyenne a soudainement mordillé mes fesses. Je me suis dit qu'il fallait faire quelque chose pour survivre. Je l'ai donc frappé avec mes mains et mes pieds pour le repousser, et je suis remonté sur ma planche", raconte-t-il.

Aussitôt après, Elijah rassemble ses derniers efforts pour nager et se rapprocher de Tahiti, malgré "la fatigue et le désespoir".

LA DÉLIVRANCE

À un moment donné, l'adolescent reprend espoir. Il voit "à une cinquantaine de mètres" le navire Aremiti 5, puis le Terevau. Les deux effectuent leurs premières navettes de la journée, entre Moorea et Tahiti. Mais l'excitation d'Elijah sera de courte durée, puisque malgré ses appels au secours et ses signes de la main, personne ne le voit.

Peu de temps après, Elijah voit de nouveau l’Aremiti 5 qui revenait vers Moorea. "J’avais vu des gens debout à l'extérieur du bateau. Je leur ai fait signe avec mes cris et mes gestes. Bien que le bateau était situé à une quarantaine de mètres de moi, personne ne m'avait remarqué", regrette-il, avant de reprendre : "Ils ne s’attendaient certainement pas à voir un nageur dans les environs".

Après cette deuxième tentative ratée, l’adolescent décide de se positionner entre le trajet du Terevau et celui de l’Aremiti 5 pour se tenir prêt à nager, au bon moment, vers l’avant de l’un des deux bateaux. Il a fallu, pour cela, qu’il se batte contre les courants marins.

Quelques temps plus tard, l’adolescent voit, de nouveau, les deux navires, l'un en direction de Moorea (Terevau) et l'autre en direction de Papeete (Aremiti 5). Elijah sait que c'est sa dernière chance. Il décide de se placer devant l'Aremiti 5 pour être bien vu par les membres de l’équipage. Une initiative qui a payé puisque l'adolescent a pu être embarqué à bord.

Une fois sur le bateau, Elijah a reçu les premiers secours nécessaires. "Je remercie le Seigneur, parce que j’étais désespéré et je pensais que j’allais mourir. Je ne sais pas si j'aurais pu atteindre l’île de Tahiti, si personne ne m’avait vu. J'aurais essayé sans relâche, mais je pense que j’aurais pu encore tenir une journée en mer. J’avais vraiment sous-estimé cette traversée", explique Elijah.

Arrivé à la gare maritime de Papeete, Elijah a été transféré à l’hôpital de Taaone en compagnie de sa mère et de son petit frère. Il est ressorti le jour même avec seulement quelques petites égratignures.

Aujourd'hui, Elijah Wolton sait que son geste a pu surprendre, voire choquer la population locale. Mais, il sait aussi qu’il ne refera plus jamais cela. Il tire les leçons de cette mésaventure et il a souhaité partager ses derniers mots avec les lecteurs de Tahiti Infos : "Il faut toujours être conscient de ses actes dans la limite de ses capacités, et il faut penser de façon rationnelle avant d’agir".


Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 20 Novembre 2018 à 20:00 | Lu 24384 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués