Tahiti Infos

Réouverture partielle de la route à Hitia'a o te ra


Tahiti, le 25 février 2024 – La circulation a été rétablie samedi sur la RT2 au PK 43. Si les usagers de la route ont globalement salué cette réouverture, il n'en demeure pas moins que de nombreuses familles ont rencontré des difficultés d'ordre professionnel et scolaire durant ces quatre semaines de fermeture. 
 
Fermée le 26 janvier dernier en raison d'un éboulement survenu sur le chantier des travaux de rectification d'un virage et de sécurisation du talus, la RT2 a été partiellement rouverte samedi, au PK 43 à Hitia'a o te ra. Durant trois semaines, la circulation se fera sous alternat par feux mais elle restera fermée à la circulation les lundis, mardis et jeudis de 8h30 à 15h30 et les mercredis et vendredis de 8h30 à 11h30. 
 
Sur place samedi, les avis étaient partagés. Si certains habitants de la commune saluaient le fait que cette fermeture a apporté un peu de “calme”, d'autres faisaient état des difficultés qu'ils ont pu rencontrer pour organiser leur vie quotidienne. À l'image de Vaitiare, une jeune femme résidant à Afaahiti et travaillant dans un foyer socio-éducatif à Papeete. Si elle emprunte habituellement la route de la côte est pour se rendre à son travail, elle a dû s'organiser durant un mois : “Cela m'a posé un gros problème. Parfois, je commence à six heures du matin et là, j'ai dû quitter ma maison à 3h30. Cela m'a beaucoup dérangée. Il fallait se lever plus tôt, partir plus tôt et tout organiser à la maison.” Malgré ces difficultés, la jeune femme aurait aimé que les travaux soient finis “une bonne fois pour toute” avant la réouverture de la route. Un avis partagé par plusieurs usagers de la route qui estiment qu'elle n'a pas l'air très “safe”.
 
Déménagement contraint
 
Pour de nombreuses personnes habitant sur la côte est et dont les enfants sont scolarisés à Taravao, c'est la question de l'école qui revient dans tous les témoignages. Tamatoa explique ainsi que sa femme a dû prendre des congés pour s'occuper de leurs enfants qui ne sont pas du tout allés à l'école durant ces quatre semaines. Une situation qu'il déplore et qu'il met sur le compte du gouvernement qui n'a pas trouvé de “solution”. Il aurait aimé qu'une navette maritime soit mise en place. 
 
Croisés au PK 43 samedi matin, Poe et son frère expliquent quant à eux que pour que leurs enfants continuent d'aller à l'école et qu'ils puissent eux-mêmes aller travailler, ils ont dû aller vivre dans la maison de leurs parents située à Punaauia. Ce samedi, ils ont donc pu réintégrer leur maison. 
 
“Attention particulière”
 
Si cette réouverture s'est faite sous un soleil de plomb, tous les usagers de cette portion de route expriment cependant la même inquiétude si de nouvelles intempéries sévissent sur la côte est. Ils redoutent une nouvelle fermeture avec des conséquences similaires sur leur vie familiale et professionnelle. 
 
Rappelons par ailleurs que si le ministère des Grands travaux a annoncé que la circulation serait totalement rétablie à compter du 15 mars, il a également appelé les conducteurs à faire preuve d'une “attention particulière” en attendant cette date. Les automobilistes devront également s'armer de patience car l'alternance des feux se fait sur un délai d'environ trois minutes. 
 


Rédigé par Garance Colbert le Dimanche 25 Février 2024 à 07:03 | Lu 2371 fois