Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rentrée scolaire: le premier syndicat du primaire demande des "garanties sanitaires supplémentaires"



Paris, France | AFP | mardi 25/08/2020 - A une semaine de la rentrée scolaire, le premier syndicat d'enseignants du primaire le Snuipp-FSU a demandé mardi un renforcement du protocole sanitaire qui encadre les conditions d'accueil des élèves afin d'assurer une "rentrée sereine". 

"Pour que cette rentrée scolaire se passe dans les meilleures conditions possibles pour les élèves et les enseignants, on demande à ce que le protocole qui a été produit en juillet soit à nouveau modifié pour qu'il apporte des garanties sanitaires supplémentaires", a expliqué à la presse Guislaine David, co-secrétaire générale du Snuipp-FSU.

Le masque est obligatoire pour les enseignants "mais ça ne suffit pas", estime-t-elle. "Le point très important concerne la limitation du brassage entre les groupes d'élèves. Le protocole actuel recommande de les limiter, mais ne les interdit pas", regrette-t-elle. 

"On ne sait pas si les récréations doivent se passer avec l'ensemble des élèves de l'école, si les entrées et les sorties des classes doivent se faire de façon échelonnée, si tous les élèves peuvent être mélangés au réfectoire", poursuit Guislaine David.

Selon elle, "pour éviter d'avoir des contagions au sein même de l'école, il faut absolument que les groupes ne puissent pas se rencontrer et, lorsqu'il y aura un cas de Covid-19 dans une classe, qu'on puisse fermer une classe et pas l'école en entier".

"Il faut revenir à la formulation qui était dans le protocole au mois de juin où il ne fallait pas que les groupes puissent se rencontrer, qu'il n'y ait pas de brassage", réclame-t-elle.

La semaine dernière, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait affirmé que dans les zones de forte circulation du virus, en Ile-de-France et dans les Bouches-du-Rhône, "on (allait) limiter ce brassage". Il y aura aussi une aération "plus fréquente" des salles de classes, avait-il dit.

Au sujet de la désinfection des locaux, le syndicat demande à ce que cela soit fait plusieurs fois par jour. Le protocole actuel ne recommande de l'effectuer qu'une fois par jour.

Sur la question du port du masque pour les moins de 11 ans, le Snuipp-FSU renvoie la balle aux médecins, préférant ne pas donner de recommandations. 

Autre sujet de cette "rentrée particulière", les élèves décrocheurs qui seront "un véritable enjeu pour les enseignants", avertit Mme David.

"Des décrocheurs à l'école primaire, on en n'avait pas avant le confinement. Dans une même classe, on va avoir des enfants qui ont progressé beaucoup plus vite que les autres car ils auront eu beaucoup de soutien à la maison et à côté de ça, on aura des enfants qui auront perdu beaucoup et pour lesquels il faudra mettre en oeuvre des enseignements supplémentaires", prévient-elle. 

le Mardi 25 Août 2020 à 06:01 | Lu 124 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus