Tahiti Infos

Remplacement de prof en visioconférence depuis Huahine


Patricio Arcila Disep, enseigne l'espagnol aux élèves de Bora Bora depuis Huahine.
Patricio Arcila Disep, enseigne l'espagnol aux élèves de Bora Bora depuis Huahine.
Huahine, le 10 mai 2022 - Depuis début mars, les élèves du collège-lycée de Bora Bora bénéficient de cours d’espagnol en visioconférence par un enseignant basé à Huahine. Une première en Polynésie, à l'initiative de la DGEE, qui cherche des solutions pour pallier la difficulté récurrente de trouver un professeur remplaçant.
 
Le remplacement des enseignants absents n'est pas chose simple dans l'Éducation nationale, et cette problématique est récurrente, d'autant plus en Polynésie où l'éloignement des îles ne facilite pas la tâche. Le cas s'est récemment présenté au collège-lycée de Bora Bora. Pour combler l'absence du professeur titulaire d’espagnol, la Direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) a lancé en février un appel auprès de tous les professeurs d'espagnol de l'établissement. Mais ils ont tous refusé à cause de leurs plannings déjà chargés. Un remplaçant avait finalement été trouvé, mais a été rapidement lui-même en arrêt maladie.
 
Ayant eu l’écho de ce problème, Philippe Roget, principal du collège de Huahine a proposé la candidature de Patricio Arcila Disep, mari de la professeure d'espagnol du collège de Huahine. Il est enseignant, et de surcroît de langue maternelle espagnole. Une aubaine que la DGGE a su saisir en mettant en place pour la première fois en Polynésie des cours en visioconférence. Ainsi, depuis le mois de mars,  les collégiens et lycéens de Bora Bora bénéficient de cours d’espagnol à distance, sur grand écran, sous la supervision d’un surveillant d’éducation, présent physiquement pendant les cours.
 
L'enseignant, Patricio Arcila Disep, confirme que c’est une bonne alternative d’enseignement provisoire : "Il y a une très bonne connexion internet dans les deux îles et le son est de bonne qualité. Le collège-lycée de Bora Bora a aussi l’avantage d’être très bien équipé. J'interagis beaucoup avec les élèves, et lorsque certains ne comprennent pas, le surveillant peut répéter la phrase. Les élèves sont assez impressionnés par ce système, mais ils restent sérieux. Il m’est juste un peu compliqué d'interroger un élève en particulier sans faire appel au surveillant, car je ne connais pas encore tous leurs prénoms. Cela casse un peu l'interaction avec l'élève, mais on y arrive toujours. "

Philippe Roget, principal du collège de Huahine :
"Cette méthode pourrait intéresser tous les établissements des îles"

“Cette méthode pourrait intéresser tous les établissements des îles qui seraient en difficulté pour trouver un remplaçant. Nous avons la même problématique en métropole dans les campagnes où il est souvent très compliqué de trouver des remplaçants dans des disciplines particulières. Les cours en visio permettent de mutualiser les moyens et d’éviter le déplacement pour quelques heures dans des lieux reculés. Ces cours à distance présentent de nombreux avantages et je serais prêt à la mettre en place si l’occasion se présentait un jour pour notre établissement."

Rédigé par Flora Loge le Mardi 10 Mai 2022 à 17:32 | Lu 1933 fois