Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Recul des exportations locales : le déficit commercial se creuse



Recul des exportations locales : le déficit commercial se creuse
PAPEETE, le 12 juin 2019. Le déficit de la balance commerciale réelle (hors importations exceptionnelles) s’est accru de 10 milliards de Fcfp pour s’établir à 170 milliards de Fcfp constate l'Institut d'émission d'outre-mer. Les exportations locales se sont contractées de 4,9 %, en raison principalement du repli de 8,1 % des perles brutes.


L’Institut d’émission d’outre-mer vient de publier son rapport annuel. C’est un document de référence à la fois pour la société civile, mais aussi pour les décideurs politiques et économiques, le rapport annuel de l’IEOM offre un éclairage sur les structures économiques et financières de la Polynésie française, ainsi que leur évolution au cours de l’année dernière.

En 2018, le déficit de la balance commerciale réelle (hors importations exceptionnelles) s’est accru de 10 milliards de Fcfp pour s’établir à 170 milliards de Fcfp : il représente 28 % du dernier PIB estimé (2017). Les importations (hors exceptionnelles) ont cru de 5,6 %, portées notamment par l’ensemble des produits exportés, à l’exception des biens d’équipement (hors exceptionnels) et des produits issus de l’agriculture et de la pêche. En ajoutant les importations exceptionnelles, la hausse est plus importante, +31,6 %. En revanche, les exportations locales se sont contractées de 4,9 %, en raison principalement du repli de 8,1 % des perles brutes.

-15.4% de perles exportées
Les recettes d’exportation de perles brutes représentent 63 % des exportations locales en 2018. Alors qu’elles s’étaient redressées en 2017 (+26,3%), elles se sont donc contractées de 8,1 %, à 7,5 milliards de Fcfp et de -15,4 % en volume. En revanche, le prix moyen au gramme croît de 8,7 % sur un an, de 550 Fcfp en 2017 à 598 Fcfp en 2018.

Chute du prix de l’huile de coprah
Le volume d’huile de coprah exporté en 2018 progresse de 14,9 %, après -21,7 % en 2017. Cependant, avec un prix moyen au kilo qui chute de 35,2 % en un an, en corrélation avec la baisse du cours mondial, ses recettes d’exportations se réduisent de 25,6 % à 584 millions de Fcfp.

La filière pêche a la pêche
En revanche, l’année 2018 reste bien orientée pour la filière pêche. Les exportations progressent en valeur (+12,5 %) comme en volume (+22,8 %), malgré une diminution du prix moyen au kilo, de 1 218 Fcfp en 2017 à 1 116 Fcfp en 2018, impacté par des cours mondiaux plus bas en 2018 qu’en 2017.
Enfin, les ventes des autres produits locaux exportés affichent également des résultats positifs : +15 % pour le noni et +7,4 % pour la vanille.


le Mercredi 12 Juin 2019 à 15:08 | Lu 777 fois

Tags : ECONOMIE





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net