Tahiti Infos

Rebond des créations d’entreprises en 2022


Tahiti, le 18 décembre 2023 - En 2022, le nombre de créations d’entreprises nouvelles dans les secteurs de l’industrie, de la construction, du commerce et des services (dits champ ICS) progresse de 3% par rapport à 2021, avec plus de 3 800 créations, explique le dernier rapport de l’Institut de la statistique sur le sujet.
 
L’Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) s’est penché sur les créations d’entreprises en 2022. L’année dernière, le taux de création brut d’entreprises s’est maintenu à 12%. Un chiffre qui gonfle rapidement à 15% si la réactivation d’entreprises mises en sommeil pendant la crise Covid est prise en compte.
 
L’ISPF observe que plusieurs secteurs se démarquent en 2022, dont les “autres activités de services” (soins de beauté, autres activités liées au sport) et la “santé humaine et action sociale” (activités médecins spécialistes) avec chacun un taux de création brut de 17%. Les “activités de services administratifs et de soutien” ferment la marche avec +15%.
 
En revanche, toujours à cause de la période Covid qui a finalement permis à de nombreuses sociétés de ne pas couler tout de suite, les radiations ont augmenté de 13% en 2022 comparé à 2021. Sur une année cependant, 15% des entreprises créées ont cessé leur activité.
 
Le secteur tertiaire largement majoritaire
 
77% des sociétés ont été créées dans le secteur tertiaire (commerce et services), contre 13% dans la construction et 10% dans l’industrie. Les créations progressent aussi dans cinq sous-secteurs sur onze, notamment dans les “arts, spectacles et activités récréatives” (+35%), les “autres activités de services” (+34%) et l’“information et communication” (+31%).
 
Parallèlement à ce que l’on observe dans le Pays avec la déshérence prononcée de nombreux postes à pourvoir à la Direction de la santé, les créations dans la “santé humaine et action sociale” baissent pour leur part de 8%, après une forte croissance l’année précédente. Là encore, les effets du Covid et des niches d’emplois qui se sont créées et qui sont mortes aussitôt.
 
Une dynamique molle qui se confirme aussi dans le secteur du commerce, grevé par la montée des prix, contrairement au secteur des concessionnaires et des garagistes qui profite d’une progression de 26% du poste “entretien et réparation de véhicules automobiles légers” (+40%).
 
Enfin, le nombre de créations dans l’industrie diminue de 5% avec des baisses fortes dans la “fabrication d'articles de joaillerie et bijouterie” (-47%), la “fabrication d'articles de bijouterie fantaisie et articles similaires” (-42%) et la “construction de bateaux de plaisance” avec une seule unité contre sept en 2021.
 
Parmi les activités les plus prisées, les “autres activités manufacturières” et la “fabrication de vêtements de dessus” augmentent respectivement de 31% et 11%.

Rédigé par Bertrand Prévost le Lundi 18 Décembre 2023 à 18:57 | Lu 2047 fois