Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rapport Lescure: la presse favorable à une taxe sur les appareils connectés



Rapport Lescure: la presse favorable à une taxe sur les appareils connectés
PARIS, 6 juillet 2013 (AFP) - Les principales organisations de la presse écrite se sont prononcées samedi en faveur d'une taxe sur les ventes d'appareils connectés (smartphones, tablettes, ordinateurs...) pour financer la transition numérique des industries culturelles, préconisée par le rapport Lescure.

"La presse soutient la proposition du rapport Lescure en faveur d'une redistribution de la valeur entre les industries culturelles et les fabricants de supports technologiques", ont indiqué dans un communiqué le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), le Syndicat des éditeurs de la presse magazine (SEPM), le Syndicat de la presse quotidienne régionale (SPQR) et l'Association de la presse gratuite d'information (APGI).

"Il est incontestable que les producteurs de contenus contribuent à la valeur perçue des équipements technologiques", ont-ils poursuivi. "Il relève ainsi d'un enjeu de politique publique que d'instaurer des mécanismes de compensation du transfert de valeur, visant un objectif de rééquilibrage dans le cadre d'intérêts partagés".

"Parallèlement aux mécanismes préexistants, la taxe sur les supports connectés proposée par la Mission Lescure est le seul mécanisme qui permet d'appréhender le nouveau transfert de valeur observé dans le monde numérique, particulièrement au détriment de la presse", ont-ils encore souligné, indiquant que, actuellement, "la presse ne bénéficie que très marginalement des mécanismes de redistribution de la valeur existants face aux autres acteurs culturels en France".

Le rapport de Pierre Lescure pour faire évoluer les outils de la politique culturelle à l'heure du numérique, remis à la mi-mai, propose d'instaurer une taxe sur les ventes d'appareils connectés (smartphones, tablettes, ordinateurs, TV connectées, consoles...) à un "taux très modéré" (par exemple 1%), dont le produit serait utilisé pour financer la transition numérique des industries culturelles, dont la presse.

Préoccupés par les enjeux de la transition numérique, les éditeurs de presse français avaient scellé en février un accord avec Google présenté comme une première mondiale et par lequel le géant américain s'engageait à aider la presse à accroître ses revenus en ligne et débloquait 60 millions pour des projets numériques.

Rédigé par () le Samedi 6 Juillet 2013 à 06:13 | Lu 255 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies