Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Rangiroa tient le cap mais navigue à vue



PAPEETE, le 20 mai 2019 – Le dernier rapport d’observations publié par la chambre territoriale des comptes concerne la gestion de la commune de Rangiroa, dont les indicateurs financiers sont "favorablement orientés"  malgré une gestion à vue et quelques points noirs notamment en matière de ressources humaines et de gestion des déchets.

La chambre territoriale des comptes s’est penchée dans son dernier rapport sur la gestion de la commune de Rangiroa depuis 2014, qui comprend également les atolls de Makatea,  Mataiva et Tikehau. Pas de véritable alerte pour la commune, dont la situation financière est " favorable", les recettes sont en hausses et les dépenses contrôlées. La dette de la commune est jugée "soutenable" et le fonds de roulement suffisant. Mais en dépit de ces bons résultat, la juridiction financière regrette le manque de stratégie de la commune. Pas de plan pluriannuel d’investissement, pas de fiabilité des comptes car pas d’inventaire à jour du patrimoine de la commune,  et des investissements tributaires des seules subventions…

Dans le détail, la chambre demande de " professionnaliser" les ressources humaines de la commune. Elle relève qu’entre 2014 et 2017 les charges de personnel ont augmenté malgré la baisse des effectifs et du volume des rémunérations. Pour l’anecdote, parmi les explications données pour cette hausse, le conseil municipal a décidé de prendre en charge en 2015 la somme de 702 523 Fcfp " consécutive à la prescription des cotisations dues à la CPS pour Mme Teiva Tarona veuve Teahui de 1983 à 1989". La chambre demande aussi un meilleur suivi des arrêts maladies. Chaque année, le nombre de jours d’arrêts varie en effet de 12 à 16 par agent  !

 


"Le stockage des déchets pose problème"

Enfin, la chambre territoriale des comptes s’intéresse à la gestion des déchets de la commune qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. La juridiction note que " la filière d’évacuation des piles et batteries n’est pas fiable à ce jour, la zone de stockage étant ouverte à tous ". De même, "les carcasses de voitures ne sont pas évacuées vers les filières dédiées". Enfin, le rapport s’attarde sur la décharge sauvage sur le terrain situé derrière la mairie qui "arrive bientôt à saturation". La chambre demande de formaliser un schéma directeur des déchets et de mettre en place une filière de tri sélectif.

Note d’optimisme assez singulière dans ce rapport, le maire de Rangiroa, Teina Maraeura, s’est engagé à suivre absolument " toutes les recommandations de la chambre territoriale des comptes" .


Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 21 Mai 2019 à 10:59 | Lu 903 fois

Tags : RANGIROA





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net