Tahiti Infos

Randonneurs bloqués, le haussariat appelle à la vigilance


Tahiti, le 27 novembre 2022 - Alors que deux groupes de randonneurs bloqués dans les vallées de la Tuauru et de Onohea ont nécessité l'intervention de la protection civile jeudi, le haut-commissariat a tenu à rappeler les règles élémentaires de sécurité trois semaines après le drame de la Papenoo.
 
Jeudi dernier, de nombreux moyens de secours et de recherche ont été mobilisés par la direction de la protection civile du haut-commissariat pour venir en aide à deux groupes de randonneurs, indiquent les services de l'Etat dans un communiqué diffusé ce week-end. Ces derniers sont restés bloqués dans les vallées de la Tuauru sur la commune de Mahina et de Onohea sur la commune de Hitia’a O Te Ra, en raison de la montée des eaux. Dans les deux cas, ces groupes se sont engagés en début de journée "dans des vallées enclines depuis plusieurs jours à une saturation des sols en eau et à de fortes précipitations", précise le communiqué. "Tous n'ont pu, à pied ou en véhicule, regagner le bas de la vallée en raison de l'impraticabilité des passages à gué franchis sans difficulté à la montée."
 
Ces situations en début de saison des pluies et en particulier après le drame de la Papenoo, ont été une nouvelle fois l'occasion pour le haut-commissariat de rappeler la nécessité de ne pas fréquenter les vallées du fenua quand les conditions météorologiques ne le permettent pas. Un message qui s’adresse aux randonneurs occasionnels, aux randonneurs chevronnés tout comme aux professionnels du secteur, insistent les services de l'Etat. Aussi, le haut-commissariat recommande pour chaque randonneur de respecter les consignes élémentaires telles que prendre des renseignements auprès d'un professionnel qualifié, avoir un moyen de communication fonctionnel, emporter de l'eau et des vivres en quantité et disposer de vêtements imperméables et chauds.
 
En cas de montée des eaux soudaines, il est conseillé spécifiquement de ne jamais franchir les cours d'eau en crue, de se réfugier en hauteur à bonne distance du cours d'eau et de se signaler sans délai aux services de secours en appelant le 18.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 27 Novembre 2022 à 07:18 | Lu 2132 fois