Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Quinze millions de prématurés par an dans le monde, dont 1,1 million meurent



Quinze millions de prématurés par an dans le monde, dont 1,1 million meurent
WASHINGTON, 2 mai 2012 (AFP) - Quinze millions de nouveau-nés naissent prématurément dans le monde chaque année et 1,1 million ne survivent pas, surtout dans les pays en développement, ce qui constitue la deuxième cause de mortalité infantile, selon un rapport de santé publié mercredi.

Parmi les prématurés qui survivent, un grand nombre ont des séquelles physiques, neurologiques ou mentales qui peuvent les handicaper toute leur vie, soulignent les auteurs de cette recherche.

Selon eux, trois-quarts des nouveau-nés prématurés qui décèdent pourraient survivre avec des soins peu onéreux et des mesures préventives disponibles partout dans le monde.

Le rapport, auquel ont participé plus de cent experts représentant près de 40 organisations privées, universités et agences de l'ONU, fait le point sur l'état des connaissances concernant les naissances avant terme, leurs causes et les soins nécessaires.

"Naître trop tôt est une cause de mortalité qui est ignorée", déplore le Dr Joy Lawn, directrice de l'organisation privée à but non-lucratif "Global Evidence and Policy for Save the Children" et co-auteur du rapport.

"Les naissances prématurées comptent pour près de la moitié de tous les décès de nouveau-nés dans le monde et sont désormais la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans après la pneumonie", souligne-t-elle.

Ces nouvelles statistiques mettent en lumière à la fois l'ampleur du problème de santé publique que représentent les naissances prématurées ainsi que les disparités entre les pays.

Les onze pays avec un taux de naissances prématurées supérieur à 15% se trouvent, à l'exception de deux, en Afrique sub-saharienne.

Ces naissances avant terme comptent aussi pour 11,1% de toutes les naissances dans le monde, dont 60% en Asie du sud et en Afrique sub-saharienne.

Dans les nations les plus pauvres, 12% des bébés naissent prématurément --moins de 37 semaines de grossesse-- comparativement à 9% dans les pays avec des revenus plus élevés.

Ce problème ne concerne pas seulement les pays à bas revenus, notent les auteurs de ce rapport. Ainsi les Etats-Unis (12%) et le Brésil (9,2%) comptent parmi les dix nations avec le nombre le plus élevé de naissances prématurées.

Parmi les pays ayant le plus de prématurés, l'Inde arrive en tête avec 3,5 millions, suivie par la Chine, 1,17 million et le Nigeria, 773.600, selon des chiffres pour l'année 2010.

Les Etats-Unis en comptent 517.400 et le Brésil, 279.300.

Parmi les dix pays avec le taux le plus élevé de prématurés figurent le Malawi (18,1%), le Congo (16,7%), le Zimbabwe (16,6%), le Mozambique (16,4%), le Pakistan (15,8%), l'Indonésie (15,5%) et la Mauritanie (15,4%).

Parmi ceux ayant les plus faibles taux de naissances avant terme on relève la Biélorussie (4,1%), l'Equateur (5,1%), la Finlande et la Croatie (5,5%), la Lituanie et l'Estonie (5,7%), le Japon et la Suède (5,9%).

La France se situe derrière avec 6,7%.

Dans les pays à hauts revenus, l'augmentation des naissances prématurées s'explique notamment par le plus grand nombre de femmes plus âgées ayant des enfants, les traitements de fertilité plus fréquents et les grossesses multiples qui en résultent ainsi qu'un recours excessif à des césariennes.

Dans nombre de pays en développement, les infections, le paludisme, le sida et un taux de grossesses élevé des adolescentes sont les principales causes des naissances prématurées.

js/eg

© 1994-2012 Agence France-Presse

Rédigé par AFP le Samedi 5 Mai 2012 à 06:47 | Lu 376 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies