Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Quatre années de vie à Tahiti : toute une histoire



En juin 2011, huit ans après sa première demande, sa femme professeur obtient un poste à Papara. L'aventure polynésienne commence
En juin 2011, huit ans après sa première demande, sa femme professeur obtient un poste à Papara. L'aventure polynésienne commence
PAPEETE, le 23 janvier 2018. Cyril Cahouzard, ancien journaliste, vient d'écrire un livre où il raconte les quatre années qu'il a passées à Tahiti. Un ouvrage qui intéressera surtout ceux qui souhaitent venir vivre à Tahiti mais qui n'osent pas franchir le pas.

En parcourant les premières pages de Piqué au tiare, on retrouve l'enthousiasme et le sourire de Cyril Cahouzard. Venir s'installer au fenua était un rêve de longue date, "Depuis que ma tante m’a montré ses diapositives de Hao, à l’âge de 5 ans". " J’ai tant de fois caressé les colliers de coquillage accrochés dans le salon de la maison familiale, en espérant un jour découvrir cet éden", raconte-t-il dans son livre.

En juin 2011, huit ans après sa première demande, sa femme professeur obtient un poste à Papara. L'aventure polynésienne commence. "Quand j'ai appris la mutation de ma femme, je me suis promis de réaliser un blog une fois sur place, comme le font des dizaines de popa'a. J'ai donc pris des notes dès le premier jour, j'ai aussi réalisé de nombreuses photos. Je voulais avoir du contenu texte et photo. Pendant quatre ans, j'ai produit environ 2100 notes sur ce blog", explique-t-il. 'Une note, c'était souvent une photo, un texte et 3-4 lignes. Pendant cette période, j'ai écrit aussi une lettre ouverte aux futurs professeurs mutés en Polynésie française, qui a rencontré un énorme succès. Elle a été lue sur mon blog par plus de 4 000 visiteurs uniques, ça m'a mis la puce à l'oreille, je me suis dit qu'il y avait peut-être le besoin d'approfondir sur le thème : "C'est comment la vie au paradis"."

En 2015, c'est la fin de cette aventure. Cyril suit sa femme à Dakar, au Sénégal. Sur place, il ne trouve pas de travail. Naît alors l'ide d'écrire le récit de son, séjour en Polynésie et la préparation d'un livre de photos regroupant les clichés pris en Polynésie. "J'avais gardé mes notes du blog, mes notes persos, et mes notes professionnelles à la Dépêche, je me suis replongé dans toute cette matière pour élaborer une trame autour d'un fil rouge : comment je suis tombé amoureux de la Polynésie et des Polynésiens, comment je suis devenu un piqué au tiare", décrit-il.



Au long de 558 pages, le journaliste raconte "une histoire, mon histoire, ma vision de ce séjour, en y ajoutant des événements et des avis de ma femme et de mes filles. Je n'ai pas souhaité que ce texte soit uniquement le récit d'une aventure familiale. J''ai aussi donné la parole à de nombreux Polynésiens que j'ai rencontrés, anonymes, people, artistes, sportifs, car j'avais envie de dévoiler par petites touches l'âme et la culture polynésiennes". Avec spontanéité, il décrit une soirée passée dans l'Hérault avec Teheiura aux fourneaux, mais aussi sa rencontre avec Mehiata Riaria, fraîchement élue Miss Tahiti.

Depuis Dakar, Cyril a encore en tête : "les spectacles de 'ori Tahiti, et plus particulièrement ceux du Heiva i Tahiti". "Le 'ori est un concentré de l'âme et la culture polynésienne, on ne peut pas comprendre les Polynésiens sans voir un de ces spectacles, comme il est indispensable d'aller écouter les groupes de himene. Le Heiva est toujours un moment extraordinaire, car on devine l'incroyable investissement de ces centaines d'artistes, en temps, en énergie, en argent pour monter leur spectacle, qu'ils ne joueront pour la plupart d'entre eux qu'une seule fois à To'ata", raconte Cyril avec des étincelles plein les yeux.

Aujourd'hui, le couple espère revenir : "On redemandera un poste à Tahiti autant de fois qu'il le faudra. Et si nous n'y arrivons pas par ce biais, une fois que nous aurons financé les études de nos quatre filles, nous tenterons de nous installer au fenua en repartant à zéro."

En quatre semaines, Cyril a déjà vendu plus de 250 exemplaires. Depuis le Sénégal, il prépare un "livre photo", qui devrait sortir cette année.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 23 Janvier 2018 à 05:50 | Lu 4379 fois

Tags : HISTOIRE, LIVRE




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués