Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Primaire de la droite : qui a parrainé qui ?



Hervé Mariton a atteint de justesse la barre des 20 soutiens requis, le tout en se parrainant lui-même. Le soutien des deux élus polynésiens lui était donc indispensable.
Hervé Mariton a atteint de justesse la barre des 20 soutiens requis, le tout en se parrainant lui-même. Le soutien des deux élus polynésiens lui était donc indispensable.
PAPEETE, le 12 septembre 2016. Jonas Tahuaitu et Nuihau Laurey ont parrainé Hervé Mariton. Jean-Paul Tuaiva a lui apporté son soutien à Alain Juppé. Maina Sage, suivant la consigne de l'UDI, n'a pas donné de parrainage dans le cadre de la primaire de la droite. Lana Tetuanui n'a elle encore parrainé personne.

Les candidats à la primaire de la droite avaient jusqu'à vendredi pour déposer leurs parrainages. Sept l'ont fait: Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Hervé Mariton, Nicolas Sarkozy. Un autre était qualifié d'office, en tant que président du Parti chrétien démocrate (PCD), Jean-Frédéric Poisson.
Les médias français ont listé quels parlementaires avaient donné leur parrainage. On apprend ainsi que Jonas Tahuaitu et Nuihau Laurey ont parrainé Hervé Mariton.

Le député Jean-Paul Tuaiva a lui parrainé Alain Juppé qui s'est déplacé en juillet dernier au fenua. Maina Sage n'a elle en revanche pas effectué de parrainage. Pour rappel, nos cinq élus nationaux sont apparentés au groupe UDI. Le parti UDI ne participe pas à la primaire et n’y présente pas de candidat. "La position de l'UDI est de ne parrainer personne. Le Tapuraa Huiraatira ne s'est pas non plus prononcé sur un candidat. J'ai donc décidé de ne pas donner de parrainage", explique Maina Sage. Malgré tout, des élus UDI ont apporté leur parrainage par choix personnel comme c'est le cas de Jean-Paul Tuaiva, Jonas Tahuaitu et Nuihau Laurey.

Lana Tetuanui n'a elle encore parrainé personne. Interrogé ce lundi, Jonas Tahuaitu a indiqué qu'il avait accordé son parrainage a M. Mariton car celui-ci le "lui avait demandé". L'élu polynésien précise qu'il sait que le député de la Drôme "ne gagnera pas la primaire. Nuihau Laurey n'a pas souhaité répondre à nos questions sur ce sujet.
Pour faire valider son dossier, chaque prétendant à la primaire de droite devait avoir l’appui de 2 500 adhérents Les Républicains à jour, 250 élus et 20 parrainages de parlementaires (députés, sénateurs, députés européens). Hervé Mariton a atteint de justesse la barre des 20 soutiens requis, le tout en se parrainant lui-même. Le soutien des deux élus polynésiens lui était donc indispensable.

La liste des candidatures dûment validées sera publiée le 21 septembre, date du lancement de la campagne officielle. Le scrutin, ouvert à tous les Français en âge de voter, se déroulera les 20 et 27 novembre prochain.
Pour rappel, Hervé Mariton a été ministre de l'Outre-mer quatre mois en 2007, après François Baroin et avant Christian Estrosi. Hervé Mariton, 57 ans, libéral-conservateur, a notamment combattu la légalisation du mariage homosexuel. Pour rappel, Jean-Paul Tuaiva et Jonas Tahuaitu avaient voté contre le mariage pour tous. Maina Sage n'avait pas participé au vote puisqu'elle n'avait pas encore été élue. C'est Edouard Fritch qui siégeait à sa place. Les deux sénateurs UDI avaient voté contre comme la majorité de leur groupe.

A noter que Bruno Le Maire n'a reçu aucun soutien d'élu ultramarin. Pourtant, un comité local de soutien a été mis en place la semaine dernière.



Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 12 Septembre 2016 à 12:51 | Lu 1715 fois

Tags : POLITIQUE




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués