Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Présence confirmée de salmonelle dans un élevage de poules pondeuses



PAPEETE, le 6 octobre 2016 - Le 27 septembre, un arrêté de la présidence a porté déclaration d'infection par salmonelle une exploitation avicole de Taravao. L'entreprise avait déjà fait l'objet d'une suspicion d'infection au début du mois de septembre.

"L'exploitation de poules pondeuses de la société civile d'exploitation avicole polynésienne (SCEAP), sise à Taravao, île de Tahiti, est déclarée infectée par Salmonella enterica sérotype Enteritidis" indique le premier article de l'arrêté de la présidence en date du 27 septembre. Un premier arrêté avait déjà été délivré le 5 septembre dernier pour annoncer la suspicion d'une infection par la même bactérie. L'arrêté explique que cette suspicion a été confirmée suite à une série de prélèvements réalisés par l'Institut Louis Malardé (ILM).

Joint ce mardi par téléphone, le directeur de l'exploitation, Jean-Yves Maxent, a affirmé ne pas avoir connaissance de cet arrêté. "C'est une surprise pour moi! Nous n'avons même pas été avertis de cet arrêté", a-t-il expliqué. Ce dernier a ajouté que le Service développement rural (SDR) devait revenir jeudi (aujourd'hui), pour faire une nouvelle série de prélèvements.

"Tout ce que je sais c'est que, suite à la suspicion que nous avons révélé lors de notre autocontrôle, il y a une première série de prélèvements qui n'a pas confirmé la présence de la salmonelle. Puis, sur un des bâtiments, celui qui n'était pas concerné par la suspicion, il a été retrouvé une salmonelle dans une des poussières. C'est à ce moment là qu'il leur fallait déclarer l'élevage infecté. Mais, ce bâtiment, sur lequel a été retrouvée la salmonelle, est vide. Il n'y a plus d'animaux dedans. Avant, il y avait des vieilles poules mais celles-ci ont été abattues à la fin du mois de septembre…"


Au cours du mois de septembre, la société a procédé à l'abattage de 16 000 poules. Celles-ci étaient regroupées dans un même bâtiment. Selon le directeur, les animaux ont été tués pour la seule et unique raison qu'elles étaient vieilles. En aucun cas car elles auraient pu être porteuses de la bactérie.

La déclaration d'infection sera levée quand les testes révèleront qu'il n'y a plus aucune trace de salmonelle dans l'exploitation.

Rédigé par Amelie David le Jeudi 6 Octobre 2016 à 15:28 | Lu 2099 fois







1.Posté par Faut pas pousser! le 07/10/2016 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Garder 16 000 vieilles poules ???? pour quel intérêt ??? l'amour des bêtes ??? se fichent de la tête du monde ceux là. C'est une aberration économique que de garder des poules "réformées". Il faut les nourrir autant que les poules productrices pour 0 production. Les 16 000 pondeuses ont été abattues parce que malades.

2.Posté par Chaval le 07/10/2016 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La marque "Ma poule " en commerce fait-elle partie des élevages mis en suspicion ? Parce que citer simplement Taravao n'indique pas de quel élevage il s'agit.

3.Posté par Ha'a titi ei horo le 13/10/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il serait honnête et respectueux envers la santé des citoyens de divulguer le nom de l'éleveur qui est touché par la salmonelle, il y en a qui en consomme tous les jours, merci.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance