Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Prendre soin de soi quand le cancer est là



Tiare (photo) et Ellen Rose proposent des soins de support aux malades atteints du cancer.
Tiare (photo) et Ellen Rose proposent des soins de support aux malades atteints du cancer.
PAPEETE, le 2 octobre 2016. Douleur, anxiété, trouble du sommeil, nausées… les effets indésirables liés au cancer ou à ses traitements sont parfois nombreux. Ils peuvent être atténués, voire évités, grâce aux soins oncologiques de support. L'Association polynésienne d'aide aux personnes atteintes du cancer met en place des massages pour soulager les patients.

Wendy rentre au service oncologie de l'hôpital du Taaone. Une des premières choses qu'elle fait, c'est de regarder si Ellen Rose ou Tiare sont là. Celles-ci ne sont pas des infirmières, ni des médecins. Elles s'occupent de masser les malades atteints du cancer. Trois fois par semaine, une des deux femmes est présente. "C'est un moment où les personnes sortent de la maladie et de la souffrance. Elles peuvent parler d'autres choses", explique Ellen Rose.
Wendy souffre d'un cancer du sein et vient toutes les semaines au service oncologie. "Les massages me font du bien", confie-t-elle. "Ils permettent de déconnecter. J'oublie la maladie. Quand Ellen Rose ou Tiare ne sont pas là, elles nous manquent. Quand on est malade, ça cogite beaucoup dans la tête. Les massages permettent de ne pas trop penser à la maladie pendant quelques instants."

Douleur, anxiété, mauvais sommeil, nausées, troubles de la sexualité… les effets indésirables liés au cancer ou à ses traitements sont parfois nombreux. Ils peuvent être atténués, voire évités, grâce aux soins oncologiques de support. Les soins de support sont ceux qui prennent en charge les conséquences de la maladie et des traitements pour le malade. Le spectre est large : soutien psychologique, soins diététiques, sophrologie, acupuncture, soins esthétiques… Tiare propose ainsi des manucures. "Avec la maladie, les ongles sont fragilisés. J'en prends soin", explique Tiare. "Avec ces soins de support, beaucoup de personnes découvrent que prendre soin de soi est important pour se sentir bien".
Ces soins ont pu être mis en place grâce à l'Association polynésienne d'aide aux personnes atteintes du cancer (Apac), créée il y a une dizaine d'années par des personnels soignants. "L'objectif est de faire en sorte que le moment du traitement soit aussi un moment de détente", explique Danielle Carreel, secrétaire de l'Apac et aussi infirmière dans le service oncologie. "C'est un moment de cocooning, une parenthèse dans le soin qui est un traitement agressif. Le cancer n'est pas une maladie facile. Le moral joue énormément sur les effets des soins. L'objectif est de faire en sorte que quand les patients vont être là ils ne vont pas penser à la maladie. Le traitement sera plus efficace et aura moins d'effets. C'est aussi l'occasion de leur montrer qu'on s'occupe d'eux."

L'Apac peut mettre en place ses opérations grâce à l'Association Sportive Courir En Polynésie qui organise la course la Tahitienne chaque année en mars. En 2016, l'association leur a versé 4.130 millions de Fcfp. L'Apac met en place d'autres opérations dans l'année. Pour les fêtes de décembre, un groupe viendra tous les jours du 23 au 30 décembre. "Les périodes de fêtes sont toujours un peu difficiles", souligne Danielle Carreel.

Le service a aussi été décoré par le graffeur Jops et donner de la vie aux murs de l'hôpital. Un coin spécifique pour les enfants est en cours de préparation. "Les parents ne savent pas comment annoncer la nouvelle à leurs enfants", explique Danielle Carreel. "Il faut qu'on puisse mettre la maladie à leur portée". Un psychologue pourrait intervenir dans cet espace et discuter avec les enfants. "Quand les patients sont en fin de vie, les enfants ont besoin de savoir ce qu'il se passe".
Chaque jour, 25 à 28 personnes reçoivent un traitement au service oncologie de jour. Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et la première cause de décès par cancer chez la femme en Polynésie. En 2011, on a enregistré 136 nouveaux cas déclarés en Polynésie soit environ 47% de l’ensemble des nouveaux cas. Selon les données issues des certificats de causes de décès, 24 décès étaient dus au cancer du sein chez la femme en 2011.

Le magazine Hine mobilisé !

Le magazine Hine se mobilise pour la lutte contre le cancer. Le numéro du mois d'octobre, qui sort jeudi, est dédié à la prévention contre le cancer du sein. Dans les pages mode, vous découvrirez des femmes qui sont impliquées dans la lutte contre la maladie. Elles sont courageuses et très belles !
La Hine du mois est Patricia Grand, présidente du Comité polynésien de la Ligue contre le cancer. Des malades ont également accepté de témoigner et de nous raconter leur combat et leur quotidien.
Le magazine Hine donnera aussi des conseils beauté pour prendre soin pendant la maladie. Face au cancer, c’est important de continuer de se chouchouter.
De plus, 50 Fcfp par magazine acheté sera reversé au Comité polynésien de la Ligue contre le cancer.

Docteur Bertrand Billemont, oncologue au CHPF

"Il faut prendre le temps pour expliquer"

Vous expliquez que les patients ont plus peur du traitement que de la maladie. Comment faites-vous au CHPF pour lutter contre cela ?
"Il faut rassurer les patients. Quand un patient vient dans un service de cancérologie, il a peur de mourir. Il faut accueillir convenablement les gens et prendre le temps de leur expliquer la maladie. Quand on pose la question à un malade s'il sait ce qu'est un cancer la plupart du temps il ne sait pas. Quand on informe les patients sur ce qu'est un cancer et les objectifs du traitement, la guérison, quand on explique les moyens d'y parvenir, les gens adhèrent au traitement.
On a mis en place des consultations de reformulation en tahitien. On a mis en place des dispositifs d'annonce. Il y a d'abord une consultation avec un médecin qui explique ce qu'est le cancer puis une consultation de reformulation avec le personnel infirmier et soignant."

Octobre rose : un mois de sensibilisation

Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans plus de 90 % des cas. La Polynésie française a mis en place un dépistage intensifié et gratuit du cancer du sein depuis 2003. Il permet aux femmes à partir de 50 ans de bénéficier gratuitement tous les deux ans d’une consultation auprès d’un radiologue conventionné avec la Direction de la santé.
En 2014, 1/3 des femmes polynésiennes à partir de 50 ans a participé au dépistage intensifié et gratuit du cancer du sein.
Pour sensibiliser le public au dépistage du cancer du sein, le mois d’octobre est un rendez-vous annuel international. En Polynésie française, différentes actions sont mises en place.




Programme

Vendredi 07 octobre, 11h-17h
Journée mondiale de la Poste
Appel aux dons pour le Comité de Polynésie Ligue contre le cancer dans les 87 bureaux de poste de Polynésie française.
Stands de la Ligue et postaux, concert de Pepena, dédicaces des Miss Tahiti et dauphines, animations,...
Parc Bougainville, Papeete
Contact : moana.brotherson@opt.pf

Samedi 8 octobre, 8h-12h
Randonnée « Marche pour ses titis », Vallée de la Fautaua, Pirae
Participation 1.000XPF intégralement reversée au Comité de Polynésie de la ligue contre le cancer
Inscriptions sur place
Contact : Comité de Polynésie Ligue contre le cancer,
Tél. 87.79.11.97, patricia.putoa.grand@hotmail.fr

Dimanche 16 octobre, 8h-16h
Journée Dimanche Rose, Mairie de Pirae
Animations massages, mise en beauté vernis, maquillage, stands d’information, ukulélé, défilé de mode anciennes patientes,...
Contact : Comité de Polynésie Ligue contre le cancer,
Tél. 87.79.11.97, patricia.putoa.grand@hotmail.fr

Jeudi 20 Octobre, 18h30-20h30
Conférence débats pour les Professionnels, Amphithéâtre CHPf
Interventions CHPf, Ligue contre le cancer
Techniques médicales, prise en charge, homogénéisation des traitements, dépistage par mammographie
Contact : coordination.oncologie@cht.pf


Samedi 22 octobre, 9h-16h
Journée Paddle for Vahine, Orohiti / Taapuna - Punaauia
Courses de paddle et V1 pour débutants et confirmés, Gratuit,
cours d’initiation en Paddle, Yoga, animations et jeux,...
Inscription Courses : Tél. 87.33.21.45
Facebook : 4EventsPacific

Mardi 25 Octobre, 15h-17h
Conférence débats pour le grand public, Amphithéâtre CHPf
Interventions CHPf, APAC, Ligue contre le cancer
Le bien-être des malades, état des lieux du cancer du sein, traitements disponibles. Bien informer. Encourager à se prendre en main
Contact : coordination.oncologie@cht.pf

Samedi 29 octobre, 15h30-19h30
Tahiti Fitness Challenge Evian
Animations pour enfants
Facebook : Tahiti Fitness Challenge


Rédigé par Mélanie Thomas le Dimanche 2 Octobre 2016 à 16:00 | Lu 5772 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués