Tahiti Infos

Premier cas de dengue recensé depuis deux ans


Tahiti le 21 juin 2023. Le Bureau de veille sanitaire et de l’observation (BVSO) de l’Agence de régulation de l’action sanitaire et sociale (ARASS) a été notifié d’un cas confirmé de dengue qui a séjourné à Papeete puis à Moorea. Pour rappel, la dengue n’a pas circulé en Polynésie française depuis deux ans.
 
Cette personne est arrivée d’Asie du Sud-Est, où la dengue est endémique, il y a environ une semaine et a développé des symptômes de dengue très tôt après son arrivée. 
Le patient s’est présenté chez un médecin à Moorea quelques jours après le début des symptômes ce qui a permis un diagnostic suffisamment précoce qui offre la possibilité d’agir rapidement pour éviter une épidémie. 
 
Les mesures prises dans ce sens reposent sur l’élimination rapide des moustiques susceptibles d’avoir piqué le patient avant qu’ils puissent transmettre le virus de la dengue. Pour cela des traitements insecticides à base de deltaméthrine seront mis en œuvre par le Centre de Santé environnementale (CSE) de la direction de la Santé (DSP) suivant un protocole de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les principaux lieux où le cas a séjourné seront visés par ces traitements dans un rayon d’environ 100 mètres.
 
Deux zones de traitement insecticides ont été définies à Moorea par le CSE avec des opérations prévues le jeudi 22 juin et le mercredi 28 juin 2023 au lever du soleil ou peu après. Ces opérations sont menées en pleine coordination avec la mairie de Moorea qui prévient les habitants des zones concernées. Il est recommandé :
  • Aux personnes résidant dans ces zones de laisser les portes et fenêtres ouvertes lors des traitements pour que les moustiques qui se cachent dans les maisons soient touchés ; 
  • De couvrir les aliments, les bassins à poissons et les aquariums ;
  • Enfin, si vous détenez des ruches à proximité de ces zones, vous pouvez les signaler au CSE au 40 50 37 45.
 
Afin d’anticiper et de ralentir une éventuelle diffusion de la maladie, le Ministère de la Santé recommande à la population de :
 
  • Consulter un médecin en cas de forte fièvre, de maux de tête, de courbatures, de nausées et une éruption cutanée. Les personnes qui pensent être touchées par la dengue doivent se protéger particulièrement des piqûres de moustiques pour éviter que ceux-ci contaminent leurs proches ;
  • Eliminer les gîtes à moustiques autour de chez soi et sur les lieux de travail. Pensez aux fosses septiques mal colmatées, aux gouttières, aux bâches mal tendues, à tout ce qui peut contenir de l’eau douce dans votre environnement, comme les sous-pots de plantes, les déchets divers, les pirogues ou les divers encombrants. L’élimination des gîtes à moustiques contribuera aussi à votre confort de tous les jours sans coûter trop cher ;
  • Appliquer des répulsifs plusieurs fois par jour ;
  • Utiliser des insecticides, des diffuseurs et des tortillons en extérieur si vous n’avez pas d’autres solutions.
 



Rédigé par Bertrand PREVOST le Mercredi 21 Juin 2023 à 09:02 | Lu 2513 fois