Tahiti Infos

Préavis de grève déposé pour le transfert des salariés d'EDT vers la SPL


Les quatre maires de la nouvelle SPL, ici lors de la signature de leur contrat de péréquation des tarifs de l'électricité avec le Pays, qui doivent reprendre la gestion de leur électricité cette semaine.
Les quatre maires de la nouvelle SPL, ici lors de la signature de leur contrat de péréquation des tarifs de l'électricité avec le Pays, qui doivent reprendre la gestion de leur électricité cette semaine.
Tahiti, le 27 mars 2022 - La confédération CSIP a déposé un préavis de grève à la fois auprès de la direction d'EDT et de la nouvelle SPL en charge de l'électricité aux Raromata'i à compter du 1er avril, concernant le transfert des 28 salariés travaillant dans les quatre concessions de Huahine, Tumara'a, Taputapuatea et Taha'a.
 
Alors que la production et la distribution d'électricité doivent être transférés cette semaine au 1er avril d'EDT à la Société publique locale (SPL) Te Uira Api no Raromata'i dans les communes de Huahine, Tumara'a, Taputapuatea et Taha'a, la confédération CSIP a déposé un préavis de grève auprès de la direction d'EDT et des quatre mairies des Raromata'i concernées. Le point d'achoppement avec les repreneur du service public de l'énergie concerne toujours le transfert des 28 salariés d'EDT vers les quatre communes en fin de concession. Le préavis mentionne le problème de la reprise des contrats et avenants des salariés avec tous les "avantages acquis". Des négociations ont lieu en effet depuis plusieurs semaines entre la CSIP qui représente les salariés et les dirigeants de la SPL, les discussions achoppant encore sur certains points relevant des accords d'entreprise en interne à EDT que les salariés souhaitent voir transférer dans leurs nouveaux contrats de travail. L'ensemble des quatre préavis arrivent à échéance au 1er avril prochain, date de la reprise des concessions.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 27 Mars 2022 à 21:58 | Lu 1938 fois