Tahiti Infos

Pour un surf plus écoresponsable à Moorea


Moorea, le 4 décembre 2023 - Une journée de découverte du surf et de sensibilisation au respect de l’océan, baptisé Moana Day, a été organisée samedi à Tiahura. L’objectif de l’association Aimeho Surf, à l’initiative de ce projet, est notamment de promouvoir une pratique du surf respectueuse de l’environnement.

L’association Aimeho Surf a organisé samedi à Tiahura son événement Moana Day en faveur de 36 enfants de Moorea, âgés de 6 à 15 ans. Trois ateliers ont été mis en place à cette occasion, à savoir la découverte du surf, encadrée par Aimeho Surf ; la découverte de l’apnée, mis en place par l’association To’a Hine Spearfishing ; ainsi que la sensibilisation à l’importance des coraux et du récif, encadré par l’association Moorea Coral Gardeners.

“On est une association de surf”, rappelle Manatea Couraud, président de Aimeho Surf. “Il s’agit donc pour nous de transmettre notre sport à la prochaine génération. On est une île entourée d’eau. Ça serait donc bien que les enfants soient à l’aise dans l’eau et connaissent cette discipline sportive.” “On voulait aussi qu’ils comprennent le rôle des coraux afin qu’ils prennent conscience de l’importance de les préserver”, insiste le jeune activiste. “Avec l’atelier de l’apnée, on voudrait que les enfants soient à l’aise et qu’ils se comportent bien dans l’eau. Il faudrait qu’ils n’aient plus d’appréhension.”

Le but du Moana Day étaient notamment de sensibiliser les enfants à la pratique du surf avec des principes respectueux de l’environnement, mais aussi de donner l’opportunité, notamment à ceux qui sont issus des quartiers prioritaires, de découvrir ce sport aquatique. “L’objectif est de reconnecter la jeunesse avec son lagon et son océan. Il y a des enfants qui n’ont pas forcément la chance de découvrir le surf et qui n’ont pas les moyens de faire ce que l’on a mis en place aujourd’hui. Ils étaient très intéressés, même si certains avaient une appréhension au début. Cette initiative va faire naitre des passions”, estime Manatea Couraud.

Participants enthousiasmés

Les participants à cette journée semblent vraiment avoir passé un moment passionnant et ludique, comme en témoignent Vaituarii Cruvlelier, originaire d’Afareaitu : “J’ai appris à planter du corail, à surfer et à m’améliorer en apnée. Planter et préserver le corail est important pour sauver notre environnement. Comme on dit, il n’y a pas de poissons sans les coraux. Le poisson fait partie de nos aliments culturels. On vit de cela en Polynésie. J’ai particulièrement aimé le surf. J’ai appris à me lever sur une planche et à bien nager avec”, s’est-il réjoui.

Mahaa Teriiteatua, un enfant de Haapiti, a aussi apprécié cette journée : “Je suis venu pour m’amuser avec des amis et pour apprendre des choses. On a fait du surf. C’est un loisir qui nous permet de passer de bons moments. On a aussi appris à replanter du corail. C’est important de le faire dans le cas où on n’en a plus. Quand il y aura un tsunami, les vagues seront moins fortes grâce aux barrières de corail. On a aussi appris à retenir notre souffle dans l’eau. C’est important pour la pratique de la pêche et pour ramasser des objets dans le fond” a-t-il commenté.

Après la réussite de cette première édition, l’association Aimeho Surf envisage de réitérer cet événement l’année prochaine.

Rédigé par Toatane Rurua le Lundi 4 Décembre 2023 à 14:25 | Lu 1426 fois