Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Poète et écrivain hors-norme, Patrick Amaru s'en est allé



Professeur des écoles en langues et cultures polynésiennes, Patrick Amaru a été primé plusieurs fois en tant qu’auteur au Heiva. Son premier livre Des mots pour soigner des maux est édité en 2009 et reçoit le 1er prix littéraire Te U'I Mata en 2010 lors du Salon du livre de Papeete.
Professeur des écoles en langues et cultures polynésiennes, Patrick Amaru a été primé plusieurs fois en tant qu’auteur au Heiva. Son premier livre Des mots pour soigner des maux est édité en 2009 et reçoit le 1er prix littéraire Te U'I Mata en 2010 lors du Salon du livre de Papeete.
PAPEETE, le 18 juin 2018 - Auteur bien connu au fenua, Patrick Amaru est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, d'un arrêt cardiaque. Il a marqué notre histoire par sa plume. Primé à plusieurs reprises au Heiva i Tahiti, ce grand poète est parti en laissant une marque indélébile dans le cœur des Polynésiens.

"On a appris la nouvelle tôt ce lundi matin", indique Yves Doudoute, de l'association Haururu.

Le monde de la Culture est en deuil. Patrick Amaru, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, d'un arrêt cardiaque. Poète, écrivain et ardent défenseur de la Culture, Patrick Amaru a marqué l'histoire de notre pays au travers de ses nombreux poèmes, "il a écrit énormément de chants pour Haururu, des textes qui racontent l'histoire de notre association", raconte Yves Doudoute.

Des chants qui continueront de raisonner au travers de Haururu notamment, "il sera toujours parmi nous", dit Yves Doudoute. D'ailleurs, Patrick Amaru a été le premier président de cette association culturelle de Papenoo, d'où il est originaire.

Ses amis le décrivent comme étant un homme très discret, connu et reconnu pour sa bonté, sa modestie et son immense talent, "mais surtout comme étant un artiste qui adorait écrire. Il aimait beaucoup les textes d'Henri Hiro, et au travers de son style, on reconnait un peu celui d'Henri Hiro. Ils étaient assez proches dans la manière d'écrire", décrit Yves Doudoute.

Non seulement, Patrick Amaru aimait l'écriture, mais il appréciait aussi le théâtre ou encore les spectacles. Il a remporté plusieurs premiers prix au Heiva i Tahiti, en tant qu'auteur pour plusieurs groupes de chants et danses.

Travailleur hors-pair, il est notamment à l'origine du thème qui a été retenu pour le grand gala du Conservatoire, "Te Papa a Tu a-tua". "Son histoire a choisi de mettre en lumière du mythe de la création, de l’attachement à la terre, du lien entre les civilisations, et on en revient toujours au Conservatoire comme "terre de l’apprentissage". Les textes de l’auteur sont des hommages vibrants à l’apprentissage, au partage des connaissances, à la transmission d’une culture vivante et une invitation à vivre pleinement la culture polynésienne", indique le Conservatoire.

Un spectacle qui a été joué par plus de 600 danseurs, samedi, à To'atā.

En plus de l'écriture, Patrick Amaru était avant tout enseignant spécialisé en langues et cultures polynésiennes. Aujourd'hui, la Polynésie perd un grand homme, amoureux de sa Culture.

Nos pensées vont vers sa femme, sa fille, sa famille et tous ses amis. La rédaction de Tahiti Infos vous adresse ses sincères condoléances. Nā te Atua Hau 'outou e tauturu mai !

Une veillée sera donnée ce lundi soir, au fare âmuiraa Epene Etera, à Auae, Faa'a, à partir de 19 heures. Une autre veillée se fera mardi soir, mais elle sera réservée à la famille de Patrick Amaru. L'inhumation se fera mercredi à Papenoo, "à côté de son marae qui se trouve sur la terre de ses ancêtres", indique Yves Doudoute.


Poète et écrivain hors-norme, Patrick Amaru s'en est allé
Jacky Bryant
Écrivain et ami de Patrick Amaru

"Le fenua a perdu un grand homme"


"Nous fréquentions l'école ensemble. Dans les années 78-79, on était scolarisés à Papenoo. À cette époque, on aimait bien Turo Raapoto et Henri Hiro, deux hommes qui mettaient en valeur la Culture au travers de l'écriture. Avec Patrick Amaru, on n'a jamais oublié le message de nos deux modèles : "c'est à nous d'écrire notre histoire et à personne d'autres". Ensuite, il a poursuivi sa scolarité de son côté. Moi, je suis parti sur Bora Bora. Patrick a œuvré, par la suite, pour l'association Haururu, puis pour le Heiva et bien sûr pour le 'ōrero, dans l’Éducation. Aujourd'hui, le fenua a perdu un grand homme et j'adresse mes condoléances à sa femme, sa fille et sa famille."



Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 18 Juin 2018 à 10:36 | Lu 3885 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués