Tahiti Infos

Plusieurs épidémies de virus émergents liés à des zoonoses au XXIe siècle


STR / AFP
STR / AFP
Paris, France | AFP | vendredi 10/06/2022 - Avant l'explosion de cas de variole du singe dans des pays où cette maladie était inconnue, le début du XXIe siècle a été marqué par plusieurs épidémies de virus émergents liés à de zoonoses.

Une maladie infectieuse est qualifiée d'émergente lorsqu'elle est nouvelle, lorsque son agent infectieux s'est modifié, devenant plus transmissible ou plus dangereux, ou encore lorsqu'elle se répand rapidement à de nouvelles régions. Une zoonose est une maladie transmise à l'homme par des animaux.

Covid-19
Causé par un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2, dont l'origine demeure incertaine, le Covid-19 a émergé à la fin de 2019 en Chine avant de se propager au monde entier, faisant plus de 6,2 millions de morts selon un bilan, fin mai 2022, de l'université américaine Johns Hopkins.

Cette pandémie, qui a suscité une mobilisation mondiale avec la mise au point rapide de plusieurs vaccins efficaces, aurait causé au total la mort (directe ou indirecte) de 14,9 millions de personnes en 2020 et 2021, selon l'OMS.

MERS
Détecté pour la première fois en 2012 en Arabie saoudite, le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) est une maladie respiratoire virale due à un nouveau coronavirus transmis par des dromadaires.

Il se diffuse difficilement d'homme à homme mais provoque la mort d'un tiers des cas infectés, avec 850 victimes au total (dernier point publié par l'OMS en septembre 2019).

SRAS
Le virus du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est également un nouveau coronavirus. Il a émergé fin 2002 dans le sud de la Chine, transmis de la chauve-souris à l'homme par l'intermédiaire de la civette, mammifère sauvage vendu à l'époque sur les marchés chinois pour sa viande.

Le SRAS, qui provoque des pneumonies aigües parfois mortelles avec un taux de mortalité de 9,5%, a touché au final une trentaine de pays et fait 774 morts, principalement en Chine.

EBOLA
Identifié pour la première fois en 1976 en République démocratique du Congo (RDC, à l'époque Zaïre), ce virus, dont l'hôte naturel est la chauve-souris, a déclenché une série d'épidémies au XXIe siècle en Afrique qui ont coûté la vie au total à plus de 15.000 personnes.

La pire "flamblée épidémique" d'Ebola, qui provoque fièvre puis vomissements et diarrhée, a touché l'Afrique de l'Ouest (Liberia, Sierra Leone et Guinée) entre 2013 et 2016 et fait plus de 11.300 morts. Plus d'une douzaine d'épidémies ont touché la RDC, dont la plus meurtrière a tué 2.280 personnes en 2020.

Marburg
Proche d'Ebola, la maladie à virus Marburg est une maladie grave qui provoque une fièvre hémorragique sévère. Identifiée pour la première fois en 1967 en Allemagne et Yougoslavie à la suite de travaux sur des singes verts, ce virus de la même famille qu'Ebola provoque la mort d'environ 50% des personnes infectées. La plus grave épidémie a provoqué la mort de 329 personnes en 2005 en Angola.

Zika, chikungunya et dengue
Ces trois virus qui provoquent des symptômes proches, de type grippaux, ont la particularité d'être transmis par piqures de moustiques et d'avoir explosé depuis le début des années 2000, parallèlement à la prolifération du moustique tigre.

Repéré pour la première fois en Ouganda en 1947 chez un singe, le virus zika cause une première épidémie en Micronésie en 2007 puis explose en Amérique latine en 2015, particulièrement au Brésil. Son principal danger est l'apparition de malformations graves chez les bébés de mères infectées durant leur grossesse.

Le chikungunya se répand à partir de 2004 en Afrique, puis affecte l'Océan Indien et l'Asie, avant de gagner les Antilles à partir de 2013 et de provoquer une importante flambée épidémique en Amérique latine en 2015. Cette maladie provoque surtout des douleurs articulaires qui disparaissent généralement au bout de quelques jours ou semaines.

La dengue ou "grippe tropicale", est souvent bénigne, parfois sévère mais rarement mortelle. Elle a connu une multiplication par dix du nombre des cas notifiés à l'OMS entre 2000 et 2020 et est devenue endémique dans plus d'une centaine de pays, en Afrique, Amérique latine, Méditerranée orientale, Asie du Sud-Est et Pacifique.

le Vendredi 10 Juin 2022 à 06:26 | Lu 453 fois