Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Plusieurs centaines de militants du Tavini ont marché contre la corruption



PAPEETE, le 14 avril - Plusieurs centaines de personnes se sont réunies ce samedi à Faa’a pour entamer une marche contre la corruption. Mené par Oscar Temaru, le cortège s’est dirigé vers la stèle de Pouvana’a a Oopa. Le leader du Tavini Huiraatira a de nouveau dénoncé ses adversaires condamnés par la justice.

A l’initiative d’Oscar Temaru, leader du Tavini Huiraatira, plusieurs centaines de militants du parti ont entamé ce samedi matin une « marche contre la corruption. » Le cortège a quitté Faa’a en début de matinée pour rejoindre la stèle de Pouvana’a a Oopa. Lors de son arrivée, Oscar Temaru a tenu à rappeler qu’aucun membre de son parti n’avait jamais subi de condamnation judiciaire : « nous ne voulons plus de la corruption dans notre pays et cela est l’objet de cette marche. J’ai entendu certains propos et je voudrais dire : Tina Cross n’a pas détourné de fonds publics ! Richard Tuheiava n’a pas détourné de fonds publics. J’ai moi-même été cinq fois aux affaires du pays et je n’ai pas détourné de fonds publics ! (…) Nous allons sur la stèle de Poovana qui a été en prison, non pas car il avait détourné des fonds, mais parce qu’il aimait son pays et son peuple. »

"Argent public"

Parmi les manifestants, beaucoup avait fait le déplacement en famille. L’un d’entre eux, père de quatre enfants, a évoqué les raisons de sa participation : « Les politiciens d’aujourd’hui, et notamment ceux qui sont aux affaires du Pays, sont nombreux à avoir déjà été condamnés. Pour les jeunes, ils devraient être un modèle et ce n’est pas le cas. Pourquoi leur faire confiance ? Pourquoi leur confier de l’argent public, leur donner l’occasion de se présenter en donneurs de leçons de civisme ? ça suffit maintenant ! »

Le 20 mars dernier, le député indépendantiste Moetai Brotherson a déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale. Co-signé par quinze députés, le texte vise à rendre inéligible tout élu condamné pour des faits en lien avec sa fonction.


Rédigé par Garance Colbert le Samedi 14 Avril 2018 à 14:59 | Lu 2672 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Avril 2018 - 15:44 Vote par procuration, mode d’emploi

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti