Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Plus de 3 400 touristes rapatriés en dix jours



Tahiti, le 27 mars 2020 - Entre jeudi soir et vendredi matin, 400 touristes ont pu embarquer sur les vols de United Airlines et d'Air France. Au total plus, de 3 400 personnes non-résidentes ont été rapatriées vers leurs pays d'origine en l'espace de dix jours. 

Entre jeudi soir et vendredi matin, plus de 400 touristes, principalement européens, ont pu embarquer sur les derniers vols des compagnies United Airlines et Air France. 

Sara, une métropolitaine qui a été confinée ces derniers jours dans une résidence étudiante, a réussi à obtenir une place sur le vol de United Airlines jeudi soir. "J'ai eu de l'aide de la part du consul américain en Polynésie pour régler mes problèmes d'ESTA. Il fait vraiment tout ce qu'il peut pour permettre aux personnes de pouvoir rentrer chez elles, de même que les services du Tourisme. Dans la foulée j'ai pris mon billet sur United et une correspondance. Ce ne sont pas les circonstances dans lesquelles on voulait rentrer. Mais il y a des situations qui se débloquent au fur et à mesure", a confié la jeune femme.

Et vendredi matin, sur le dernier vol d'Air France, 50 passagers de la compagnie French Bee qui étaient en liste d'attente ont également pu se procurer un précieux sésame pour pouvoir regagner la métropole. Ainsi en l'espace d'une dizaine de jours, ce sont plus de 3 400 touristes qui ont été rapatriés vers leurs pays d'origine. 

Encore une cinquantaine de touriste à rapatrier

Si plus de 3 000 personnes ont pu être rapatriées au cours des deux dernières semaines, près d'une cinquantaine de touristes sont encore présents sur le fenua. "Il s'agit notamment de personnes qui ne peuvent pas transiter par les Etats-Unis", a précisé vendredi Dominique Sorain, haut-commissaire de la République, lors d'un point presse. "Chaque situation sera suivie individuellement", a complété le représentant de l'Etat. 

"Pour ceux qui sont encore à la résidence étudiante, on va rester en contact avec eux et faire en sorte  de leur remonter le moral et de les aider dans leurs démarches", a expliqué Sara avant d'embarquer. 

A noter qu'Air France a effectué son dernier départ vendredi de l'aéroport de Faa'a, avant de suspendre ses rotations vers Tahiti jusqu'au 3 mai prochain. Pour United Airlines, un dernier vol est encore prévu samedi matin, avant également la suspension de la ligne Tahiti-San Francisco.  

Pour les Polynésiens bloqués à l'étranger

"Sur le dernier vol de Air Tahiti Nui en provenance de Paris, seule quatre Tahitiens n'ont pas pu embarquer", a indiqué vendredi Nicole Bouteau, ministre du Tourisme. Et pour les Polynésiens qui sont bloqués ailleurs dans le monde, le Haut-commissariat, dans un communiqué diffusé jeudi, précise qu'ils doivent prioritairement se faire recenser sur le site du Ministère des affaires étrangères dédié à la crise du Covid-19. Ils doivent également signaler leur situation au consulat ou à l’ambassade de France se trouvant à proximité de leur lieu d’hébergement. 

"Il leur est demandé de rester en contact permanent avec leur transporteur aérien qui sera le premier informé des solutions de rapatriement. Tout est mis en œuvre par le Haut-commissariat de la République et le gouvernement de la Polynésie française pour rechercher des solutions auprès des compagnies aériennes desservant la Polynésie française", précise le communiqué. 

ADT met son activité en veille

Dans un communiqué, Aéroport de Tahiti (ADT), qui s'occupe de la gestion des aéroports de Faa'a, Bora Bora, Raiatea et  Rangiroa, indique la mise en veille de ses activités à partir du lundi 30 mars. Cela se traduit notamment par la mise en veille des activités commerciales publiques, et des services d’exploitation. 

ADT indique néanmoins maintenir une continuité des services vitaux et essentiels à l’activité aéronautique, notamment pour pour assurer les vols sanitaires, gouvernementaux et d’urgence. 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Désiré Teivao le Vendredi 27 Mars 2020 à 15:40 | Lu 2194 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:34 Le groupe Major Lazer à Tahiti le 29 août

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus