Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Plainte contre Fritch : pas d'enquête avant plusieurs semaines



Yves Conroy, auteur de la plainte déposée pour dénoncer un possible détournement de fonds publics suite au recrutement de la compagne du Président Fritch, fin janvier, en qualité de chargée de mission.
Yves Conroy, auteur de la plainte déposée pour dénoncer un possible détournement de fonds publics suite au recrutement de la compagne du Président Fritch, fin janvier, en qualité de chargée de mission.
PAPEETE, 8 juillet 2015 - Le Parquet de Papeete n'a ordonné pour l'instant l'ouverture d'aucune enquête à la suite de la plainte déposée début juillet pour dénoncer un possible détournement de fonds publics suite au recrutement de la compagne du Président Fritch, fin janvier, en qualité de chargée de mission.

"Cette plainte est à l'étude, au moment où nous parlons", a confirmé mercredi José Thorel, le procureur de la République de Papeete. Et, selon nos informations, aucune enquête préliminaire ne devrait être ordonnée par le parquet avant plusieurs semaines, compte tenu du plan de charge des enquêteurs.

Yves Conroy a fait enregistrer, jeudi 2 juillet dernier au parquet de Papeete, une plainte visant le Président Fritch, le vice-président Nuihau Laurey, et la concubine d'Edouard Fritch, Angeline Lehartel, à la suite de l'embauche fin janvier de cette dernière, à un poste de chargé de mission.

La compagne du Président Fritch occupe depuis le 29 janvier 2015 un poste de chargée de mission auprès du ministre du Travail. Elle est employée selon les termes d'un contrat de travail établi par la vice-présidence, ministère en charge des Finances, pour une rémunération mensuelle totale nette de 500.490 Fcfp. Angeline Lehartel occupe, selon les informations que déclare Yves Conroy au parquet de Papeete, le bureau mitoyen de celui de la secrétaire particulière du Président. "Sa fonction connue", insiste la plainte, "consisterait à accompagner le Président de la Polynésie française dans ses déplacements, comme à Paris du 9 au 16 mai, et en Chine, du 29 mai au 8 juin, et aller faire ses courses, avec la voiture affectée au Président et conduite par un chauffeur de la Présidence".

Yves Conroy souhaite attirer l'attention de la justice sur des faits pouvant être analysés comme la production d'un faux en écritures publiques qu'aurait commis selon lui le vice-président, Nuihau Laurey, pour permettre la commission d'un détournement de fonds publics. Selon cette analyse, le Président Fritch, serait dans une situation de prise illégale d'intérêts et de complicité de détournement de fonds publics. Quant à Angeline Lehartel, cette plainte suggère au parquet de la soupçonner de recel de détournement de fonds publics.

"Cette plainte (…) ne manquera pas d'être classée sans suite", estime un communiqué la Présidence transmis le 3 juillet. "Monsieur Yves Conroy fait mention d'un arrêté de nomination de Mademoiselle Angeline Lehartel au cabinet du président, mais omet de mentionner que cet arrêté a été rapporté, c'est-à-dire annulé. Sa plainte est donc sans objet et participe d'une tentative d'instrumentalisation de la justice et des médias dans le but de déstabiliser le gouvernement".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 8 Juillet 2015 à 17:06 | Lu 2106 fois






1.Posté par Ariitaia le 09/07/2015 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y en a qui n'ont vraiment rien de mieux à faire de leur temps.

2.Posté par Geminipf54 le 09/07/2015 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ainsi font, font, font, les petites marionnettes.

3.Posté par Chaval le 09/07/2015 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Conroy il ne s'est faire que ça, emmerder le monde !

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 09/07/2015 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"mention d'un arrêté de nomination de Mademoiselle Angeline Lehartel au cabinet du président, mais omet de mentionner que cet arrêté a été rapporté"
Tiens, cest un peu comme pour mon recours au tribunal administratif de Papeete comme il s'intitulait alors (aff 98-363).
Extrait : "Considérant que nonosbstant l'abrogation de cet arrêté par arrêté du 28 septembre 1998, la requête de M. HOFFER, enregistrée le 15 juin 1998 n'est pas devenue sans objet ;" - après avoir annulé les dispositions litigieuses continue sur sa lancée : "Article 2.- Le Territoire de la Polynésie française versera à M. René HOFFER une somme de 50 000 FCP (....)"
Bref sur ce modèle - si j'osais -, Thorel et son équipe devraient suivre mon jugement du tribunal administratif puisque personne n'avait fait appel de surcroît hihihihihih rollstahitigmail.com

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance