Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Philip Schyle dénonce une "tricherie"



Tahiti, le 1er juillet 2020 - Le tavana déchu de Arue, Philip Schyle, a dénoncé mercredi des tricheries lors du second tour des municipales. Il pointe du doigt une centaine de procurations selon lui douteuses, et annonce que deux recours vont être déposés au niveau administratif pour l'annulation de l'élection et au pénal pour "faux et usages de faux".
 
Entouré d'une bonne partie de ses colistiers et assisté de son avocat Me Bourion, le maire sortant de Arue et candidat Tapura, Philip Schyle, a tenu une conférence de presse mercredi en début d'après-midi chez un particulier pour contester sa défaite du week-end au second tour des municipales. Battu par Teura Iriri par 79 petites voix, le maire déchu a d'abord tenu à rappeler que lors de la soirée électorale de dimanche soir, il avait indiqué qu'il acceptait les résultats des urnes. Mais depuis, changement d'attitude. Philip Schyle a annoncé mercredi que deux recours seront déposés cette semaine. L'un devant le tribunal administratif et l'autre devant les juridictions pénales. Il explique ce revirement de situation par les "anomalies des procurations".
 
Le maire sortant soutient que lors du second tour, 369 procurations ont été établies, dont 145 faites par la Direction de la sécurité publique (DSP). "Pire, sur ces 145 procurations, 100 ont été établies par le même agent de la police nationale. Mais ce qui nous a interpellé aussi, c'est que ces 140 procurations ont été établies le même jour, le 24 juin, et surtout à la même heure, à 14 heures. On a aussi relevé 45 autres procurations établies de la même manière le 16 juin même heure, 14 heures". Le tāvana affirme également avoir la preuve que "des rabatteurs" ont fait signer des procurations "à blanc" à des électeurs de Arue puis les auraient déposées à la DSP.
 
"Je n'ai pas pour habitude de contester une élection, je reconnais les résultats. Mais là, c'est trop flagrant (…). Il y a une injustice qui est flagrante, car il y a eu une tricherie. Et nous ne pouvons pas accepter cette tricherie", assène Philip Schyle. Le tāvana sortant a donc expliqué qu'il demandait à "défalquer" les procurations litigieuses du nombre de voix obtenues, puis à recompter des voix pour désigner le maire gagnant. Sur ce point, le maire sortant n'a pourtant pas vraiment réussi à expliquer comment il était possible de savoir pour qui avaient voté lesdites procurations… Qu'importe, le faible nombre de voix d'écart fait effectivement peser un risque d'annulation du scrutin en cas d'infractions confirmées.
 
"Nous ne pouvons pas cautionner une élection où il y a eu injustice", ont martelé les élus de la majorité sortante, expliquant qu'ils ne participeraient pas à l'installation du nouveau conseil municipal ce vendredi. Contactée mercredi après-midi, Teura Iriti a affirmé de son côté "découvrir"ces accusations qu'elle a immédiatement démenti, se donnant le temps de commenter ces allégations du maire sortant un peu plus tard…

Philip Schyle : "Toutes les procurations critiquables on les a"

Quelle est la finalité de cette procédure ?

"Ce que je vais demander au juge en premier, c'est de défalquer toutes les procurations litigieuses de la totalité des résultats. Ensuite de compter celui qui a eu le plus de voix qui va devenir le maire et non pas retourner aux urnes surtout compte tenu de la libération des passagers au 15 juillet. On ne sait pas trop ce qui va se passer, je n'ai pas envie que ce fameux deuxième tour bis tombe en pleine période de confinement. (…)"
 
Comment allez-vous prouver que les procurations étaient pour Teura Iriti ?

"On les a les procurations. Toutes les procurations critiquables on les a. On a quand même des éléments qui démontrent bien qu'il y a bien un lien entre la procuration et la liste des bénéficiaires de la procuration. De manière très précise, on a relevé, par exemple, des mandataires bénéficiaires de procuration, qui sont des conjoints, des enfants voire éventuellement des frères ou des sœurs de candidats à l'occasion de ce second tour... Voilà il y a des éléments comme cela que nous avons pu trouver. (…)"
 
Vous évoquiez des électeurs qui ont été démarché ?

"On les a appelés car on a vu des noms sur les procurations, donc des électeurs que l'on connait et on les a appelés. Evidemment, il y en a qui n'ont pas voulu répondre mais on a eu d'autres qui nous ont répondu. Et lorsqu'on leur a demandé s'ils étaient prêts à produire une attestation écrite, pour dire comment cela s'était passé, certains ont accepté et d'autres ont aussi refusé."
 
Ces personnes étaient toutes des soutiens à Teura Iriti ?

"Je ne peux pas vous le dire. En tout cas leurs noms sont sur les procurations donc on peut le déduire mais je ne peux pas le confirmer à 100%. Et l'écart de voix qui est quand même faible, 79 voix je le rappelle."
 

Teura Iriti : "J'ai la conscience tranquille"

Quelle est votre réaction face à ces accusations ?

"Je vous assure que je découvre et je suis vraiment surprise.  En tout cas moi j'ai la conscience tranquille. Et les électeurs ont bien montré dimanche qu'ils voulaient le changement. Bon maintenant est-ce que c'est la réaction d'un mauvais perdant, je ne sais pas. Mais je suis vraiment surprise. Je ne peux pas apporter d'observations car je découvre comme vous donc je veux d'abord voir de quoi il s'agit réellement et après on agira. En tout cas moi j'ai la conscience tranquille."

Il demande à défalquer les procurations…

"Ben voyons, quelle honte pour un homme. Et en plus il a face à lui une femme. S'il est bon perdant qu'il retourne aux urnes, mais en tout cas moi je n'ai rien à me reprocher."
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 1 Juillet 2020 à 21:30 | Lu 2973 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Août 2020 - 21:59 ​28,6 milliards sous conditions

Mardi 4 Août 2020 - 20:47 Quatre fonctionnaires sans stage au fenua

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus