Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Peremana va pouvoir promouvoir le jeu d'échecs dans les îles éloignées



Peremana va pouvoir promouvoir le jeu d'échecs dans les îles éloignées
PAPEETE, le 6 avril 2015. La députée Maina Sage a été convaincue par le projet de l'association Peremana de développer la pratique des échecs en milieu scolaire dans les îles. Elle a accordé une subvention à l'association Peremana via les fonds de la réserve parlementaire. Plusieurs établissements scolaires des Tuamotu et des Marquises sont concernés.


Depuis 2007, l'association Peremana promeut et développe l'enseignement et la pratique du jeu d'échecs en milieu scolaire. Une pratique qui s'est répandue sur les cinq archipels et qui touche déjà 10 000 enfants et plusieurs centaines d'écoles polynésiennes, dès l'âge de 4 ans pour les plus petits ! "La pédagogie scolaire de la pratique des échecs en milieu scolaire est de permettre de toucher le plus grand nombre d'enfants pour qu'ils parviennent tous à un certain niveau. On y pratique une pédagogie différenciée en fonction de l'âge des enfants concernés" précise Jean-Pierre Cayrou, le président de Peremana. Avec 15 intervenants formés et diplômés et le relais d'enseignants, la pratique des échecs en milieu scolaire a fait ses preuves : développement de la concentration, de la mémoire, du raisonnement. A tel point qu'en 2011, l'Education nationale a reconnu le jeu d'échecs comme une activité pédagogique efficace.

Mais pour développer cette pratique sur l'ensemble des archipels polynésiens, l'association Peremana avait besoin d'un soutien financier. Jusqu'à présent, ce sont uniquement des aides privées par les clubs services ou du sponsoring qui ont permis à cette activité de percer. Ainsi l'association intervient déjà, grâce aux relais d'enseignants à Moorea, Bora, Raiatea, Taha’a, Rurutu, Nuku Hiva, Ua Huka, Rikitea. Ou bien avec des correspondants à Takaroa, Makemo et Faaite. Toutefois, l'appui de Maina Sage va permette de poursuivre ces actions ou de les renouveler. La députée a accordé via sa réserve parlementaire une subvention de 1,2 million de Fcfp pour former des enseignants à la pratique des échecs aux Tuamotu et aux Marquises qui font partie intégrante de sa circonscription.

La subvention va permettre à l'association d'organiser des stages de formation et de pratique. Le rendez-vous est déjà pris en mai à Faaite, en novembre à Ua Huka et concernera aussi Rangiroa, Fakarava, Hao et Makemo. Se déplacer dans ces îles isolées ou éloignées était financièrement difficile aussi bien pour l'association que pour les établissements scolaires, la dotation financière parlementaire apporte donc un soutien important. "C'est la première fois depuis 2007 que nous recevons concrètement une aide publique. La dotation est déjà créditée" remarque Jean-Pierre Cayrou. En février 2014, Peremana s'était vu accorder une subvention de 900 000 Fcfp du Pays, via le ministère de la Jeunesse et des Sports. L'arrêté en conseil des ministres a été publié au Journal officiel en septembre 2014, mais la somme n'a jamais été versée. Le changement de gouvernement nécessitait une réécriture de la convention, ce qui n'a pas pu être fait avant la fin de l'année dernière.

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 6 Avril 2015 à 17:38 | Lu 892 fois







1.Posté par Stephan Sweig le 07/04/2015 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo a la détermination de cette association...merci d'encourager la jeunesse en la tirant vers le haut....

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 20:15 Covid-19 : 241 cas actifs, 966 sortis d'isolement

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus