Tahiti Infos

"Pehe tumu", pour ne pas oublier


Janine Ara Maru, grande figure du 'ori tahiti.
Janine Ara Maru, grande figure du 'ori tahiti.
TAHITI, le 31 mai 2021 - Le CD intitulé "Ara Maru, Pehe Tumu", consiste en l’enregistrement de compositions anciennes, de petites séquences rythmiques qui sont autant de base pour les percussions traditionnelles, les pehe. Quatorze morceaux de percussions sont à découvrir, ainsi que des meddleys, une présentation de Janine Ara Maru et des chants qui constituent "un trésor vivant".

"Je laisse ce patrimoine pour ne pas qu’il sombre dans l’oubli", explique Janine Ara Maru, à propos du CD "Pehe Tumu" qui vient de sortir. Ce CD contient l’enregistrement de 14 pehe, soit 14 morceaux de percussions traditionnelles qui constituent "un trésor vivant", comment précise manouche Lehartel. Ils ont été frappés comme ils étaient frappés dans les années 1950-1960.

Janine Ara Maru, née en 1943, est une grande dame du ‘ori tahiti. Elle a démarré la danse à l’âge de 14-15 ans avec les jeunes Scoutes de l‘organisation SDJ de Papeete et n’a plus jamais quitter ce milieu. Elle a reçu le prix de la meilleure danseuses au Heiva à plusieurs reprises, est montée sur scène partout dans le monde, a été membre de la troupe de Madeleine Mou’a, a collaboré avec Gilles Hollande. Elle a été la première tahitienne à ouvrir une école de danse de ‘ori tahiti formelle et ouverte à tous (en 1975 en Nouvelle-Calédonie).

Connaître et maîtriser les pehe pour danser

Après avoir parcouru la planète, elle a été responsable artistique et chorégraphique de la compagnie du Tiki Village, est devenue membre du jury des danses du Heiva, prenant plus tard la présidence de ce jury. Selon elle, "une danseuse ne peut l’être que si elle connaît les pehe et les maîtrise". C’est la raison pour laquelle l’enregistrement de pehe pour les sauvegarder était essentiel. Il doit servir aux prochaines générations. Selon Janine Ara Maru, tout est possible en danse et musique, toutes les innovations sont respectables, mais seulement en certains lieux. Il faut en parallèle respecter le savoir transmis et continuer à le transmettre.

Le CD "Pehe tumu" a été produit par Valérie Gobrait, soutenue par la Sacem. Professeure de tahitien-français, elle est l’auteure de nombreux thèmes pour les troupes se présentant au Heiva. En 2007, elle a reçu le prix du meilleur auteur pour l’écriture de deux spectacles de chants et danses. Elle a signé des chants qui se trouvent également sur le CD et qui s’ajoutent aux pehe et autre présentation de Janine Ara Maru (en reo tahiti, anglais et japonais).

Un grand chantier s’ouvre à présent. Car il y aurait 59 pehe identifiés à mettre en valeur. Il y a également les chorégraphies, associées à ces pehe, à conserver précieusement. Une démarche en ce sens est lancée, car le CD "n’est qu’une étape" annoncent les personnes engagées.
 

Pratique

Le CD a été tiré à 300 exemplaires. Il est disponible au Conservatoire artistique de Polynésie française et chez Atomi Records, au Quartier du Commerce.
Tarif : 3 000 Fcfp
Les enregistrements seront très bientôt disponibles sur les plateformes en ligne.
 

Contacts

Pour plus d’information, contactez 87 74 20 39

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 31 Mai 2021 à 17:06 | Lu 1068 fois