Tahiti Infos

Pécresse veut l'ordre "dans les comptes et dans la rue"


Paris, France | AFP | lundi 27/03/2022 - La candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse (LR) défend un projet d'ordre "dans les comptes et dans la rue", ferme sur le régalien et plutôt libéral sur l'économie, avec des mesures de pouvoir d'achat. Son projet de "rupture" promet "deux fois plus d'économies" (84 milliards d'euros) que de dépenses (42 milliards).

POUVOIR D'ACHAT
L'une de ses mesures-phare est la hausse de 10% en 5 ans des salaires inférieurs à 2.800 euros nets, avec 3% dès cet été grâce au transfert vers l'Etat de cotisations vieillesse.
Pour "libérer le pouvoir d'achat", elle veut rendre possible le rachat de RTT et le cumul emploi/retraite. 
Elle promet une baisse des impôts avec la suppression de la redevance audiovisuelle, la baisse de la TVA sur les biens culturels et la suppression de la TVA sur les taxes pesant sur l’électricité. 

ENTREPRISES, TRAVAIL
Convaincue qu'"il va falloir travailler plus, dépenser mieux et moins l'argent public", elle compte repousser à 65 ans l'âge de départ en retraite d'ici 2030. Mais aucun salarié affichant une carrière complète ne touchera moins que le smic à la retraite, promet-elle.
Pour inciter au retour à l'emploi, elle veut imposer 15 heures d'activité hebdomadaire obligatoires pour le RSA, et réduire de 30% les indemnités chômage, au bout de six mois, en cas de refus de formation dans un secteur en tension.
Pour les entreprises elle prévoit 10 milliards de baisse des impôts de production.
Pour "débureaucratiser", elle veut supprimer 200.000 postes de fonctionnaires mais en créer 50.000 dans la santé, l'éducation et la justice.

IMMIGRATION
Sa mesure-phare est la mise en place de quotas par métier et par pays, votés chaque année par le parlement.
Elle veut mettre fin à l'automaticité du droit du sol et du regroupement familial. Les allocations non contributives sont dans son projet conditionnées à 5 ans de résidence légale.
Pour mener ses réformes sur le régalien elle compte modifier la Constitution avec un texte présenté "dans les cent premiers jours" de son mandat.

JUSTICE, POLICE
Un "plan Orsec" pour la justice prévoit 16.000 recrutements et une hausse de 50% des moyens des tribunaux. Elle promet des juges spécialisés pour les violences conjugales.
Défendant une "impunité zéro", elle promet des peines d'un an de prison ferme minimum pour les agresseurs de policiers, élus, professeurs... et des peines planchers pour les multirécidivistes. Côté prison, 20.000 places supplémentaires.
Son projet prévoit cinq milliards d'euros pour moderniser les forces de l'ordre, et la mise en place de polices armées dans les communes de plus de 5.000 habitants.

FAMILLES
Principale mesure: restaurer des allocations familiales universelles et revalorisées dès le premier enfant, avec une hausse de 15% pour les 2e et 3e.
A l'école elle promet un soutien scolaire gratuit avec une "réserve éducative nationale", et compte rajouter deux heures de français, une heure de maths en plus par semaine au primaire.
Valorisant la transmission, elle veut supprimer les droits de succession pour 95% des Français, et défiscaliser les donations jusqu’à 100.000 euros tous les 6 ans.

ENVIRONNEMENT, SANTE
Défendant une "écologie des résultats", elle promet de consacrer 120 milliards d’euros à la transition écologique grâce au "livret vert", fusionnant le livret A et le Livret développement durable. L'objectif est la neutralité carbone "en 2050".
Enfin elle compte envoyer 4.000 jeunes médecins dans les maisons de santé pour lutter contre les déserts médicaux, et promet 25.000 soignants de plus dans les hôpitaux. 

Pour retrouver le programme de Valérie Pécresse : https://valeriepecresse.fr/projets/

le Lundi 28 Mars 2022 à 01:43 | Lu 117 fois