Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pêche sous-marine - Championnats du monde : 7e place par équipe pour Tahiti


C'est l'heure du bilan pour la sélection de Tahiti de pêche sous-marine qui a participé aux championnats du monde de la discipline au Portugal en début de mois. Tahiti obtient finalement la septième place, c'est moins bien qu'en 2016 mais le bilan reste positif pour Tahiti qui était confronté aux grands pays de la discipline.


Nos trois titulaires Teva Montagnon, Dell Lamartiniere  et Steeve Tetuanui
Nos trois titulaires Teva Montagnon, Dell Lamartiniere et Steeve Tetuanui
Les mondiaux sont terminés et si Tahiti perd deux places au classement des pays (5e en 2016 en Grèce, 7e cette année), la fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition se réjouit de la performance de Dell Lamartinière qui s’est classé 7e sur 72 lors de la deuxième journée de compétition.

Avec vingt prises dont sept espèces différentes, Dell a démontré, comme Steeve Tetuanui en 2016, que nos pêcheurs sont capables de rivaliser avec les meilleurs mondiaux. Les mondiaux se préparent aussi sur terre en ayant la possibilité d’être sur place bien avant la compétition pour des repérages ainsi qu’en discutant avec les locaux pour obtenir un maximum d’informations sur les zones de pêche et le comportement du poisson.

La pêche de Steeve le premier jour
La pêche de Steeve le premier jour
Les Européens au top niveau

Après des petits soucis d’organisation, le départ est donné à 11H pour cinq heures de compétition. La zone est poissonneuse et le gros des 72 compétiteurs se répartit essentiellement en début de zone. Steeve Tetuanui trouve rapidement son rythme et il enchaîne les salema (saupes) et les tainha (mulets). Les heures de repérages enregistrées dans le GPS de son bateau lui sont d’une précieuse aide et il affiche près d’une trentaine de prises à la fin du temps règlementaire. Teva Montagnon et Dell Lamartinière sont moins chanceux.

Ils font une prise par ci et là mais ils ne retrouvent pas les safio (congres) et les moreia (murènes) repérés. Ces derniers pèsent lourd dans la balance en étant bonifiés. Durant la compétition, aucune information sur ce que font les adversaires ne filtre. Les commissaires restent muets. Nos trois pêcheurs se retrouvent régulièrement auprès de grands ténors européens comme le portugais Jody Lot ou l’espagnol Xavier Blanco. Cela les rassure dans le choix des parcours qu’ils ont respectivement faits.

A une heure de la fin, Dell et Teva sont à 16 prises et ils pensent qu’ils sont dans une bonne moyenne. Ils déchantent vite quand un de leur capitaines découvre la pêche d’un néozélandais : 22 prises dont deux safio, un moreia, un robalo (bar, loup de mer)…A la pesée, qui s’achèvera bien tard dans la nuit, les meilleurs dont l’espagnol Blanco, affichent 38 prises.

Dell Lamartinière lors de la deuxième journée
Dell Lamartinière lors de la deuxième journée
Dell Lamartinière sort le grand jeu

Les tahitiens restent motivés. Ils savent qu’ils peuvent rattraper une partie de leur retard pour une place dans le top 10 en individuel. Nos pêcheurs se rendent dès le top de départ sur leurs spots respectifs. Steeve Tetuanui sort un gros safio dès les premières minutes et puis plus rien…Chou blanc pendant près de quatre heures. Balloté à gauche et à droite par son capitaine, il ne lâche rien et enchaine finalement dix Tainha dans la dernière heure de compétition. Teva, quant à lui, se retrouve à chaque fois dans des paquets de pêcheurs et sort une prise par ci et là.
 
Dell suit à la lettre son plan de compétition et adopte une pêche beaucoup plus mobile que la veille. Deux à cinq apnées maximum par spot puis il bouge et…dès la première heure, il sort sept prises dont une grosse Moreia. Au final, Steeve et Teva présentent onze prises valables contre vingt pour Dell. Le meilleur de la journée, Jody Lot en présente 25, soit juste assez pour s’adjuger le titre suprême. 5e la veille, le Portugais accroche une deuxième ceinture mondiale à son palmarès (il avait gagné en Espagne en 2014).

L’heure du bilan

Dell Lamartinière finit 12e mondial, Steeve Tetuanui 26e et Teva Montagnon 35e. Tahiti fini à la 7e place mondiale. Les Espagnols, Portugais, Grecs et Chypriotes ont confirmé leur suprématie et le Chili a lui aussi rappelé aux Européens qu’il faudra maintenant compter sur eux. Tahiti devra essayer de faire plus de compétitions en Europe pour se frotter plus souvent à l’élite mondiale. Rahiti Buchin

Des supporters qui ont parcouru des kilomètres
Des supporters qui ont parcouru des kilomètres
Classement individuel final :

1er. Jody LOT. Portugal 192,5%
2ième. André DOMINGUES. Portugal 184,34%
3ième. Xavier BLANCO. Espagne 181,67%
12ième Dell LAMARTINIERE. Tahiti 117,35%...
26ième Steeve TETUANUI. Tahiti 82%
33ième Teva MONTAGNON . Tahiti 74,78

Rédigé par Rahiti Buchin le Lundi 24 Septembre 2018 à 13:38 | Lu 11833 fois





Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti