Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Parlez-vous marin?



A quelques jours du départ de la 10e édition de la Route du Rhum entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, les propos des navigateurs laissent souvent perplexes les auditeurs non avertis car le milieu marin utilise un vocabulaire parfois un peu abscons.

Petit inventaire, non exhaustif, de ces mots venus du large:


Abattre/lofer:

- Le navigateur "abat" lorsqu'il manœuvre pour écarter le voilier de l'axe du vent. Il "lofe" lorsqu'au contraire il rapproche le voilier de l'axe du vent.


Amure:

- Entendu dans les expressions "tribord amure" ou "bâbord amure": le terme "amure" désigne le côté du bateau qui est touché par le vent en premier.


Bâbord/tribord:

- Bâbord désigne la gauche du navire et tribord la droite.


Barre:

- Pièce qui commande le "gouvernail", qui sert à gouverner le bateau, dont la partie immergée et articulée se nomme le "safran".


Bôme:

- Axe rigide fixé perpendiculairement en bas du mât, qui permet de tendre le bord inférieur de la grand-voile.


Border/choquer:

- reprendre ou larguer le cordage (l'écoute) fixé à l'extrémité d'une voile et qui permet de doser la force et l'axe selon lequel elle est gonflée par le vent.


Pas de "corde" sur un bateau:

- Le mot "corde" est proscrit sur un bateau -peut-être en référence aux pendaisons des mutins ou des pirates autrefois-, seule étant tolérée la corde de la cloche. "Cordage" ou "bout" sont employés à la place, ainsi que toute une série de déclinaisons les désignant selon leur fonction à bord:

L'écoute: pour "fermer" ou "ouvrir" une voile

L'aussière:
pour l'amarrage

La drisse: pour hisser la voile

L'élingue: pour soulever des charges


Pas de "lapin" non plus! On parle d'animaux aux grandes oreilles mais on ne prononce jamais le mot.

- Ces pauvres bêtes, accusées d'avoir rongé les cordages de chanvre des bateaux d'autrefois et de causer leur perte, furent bannies ainsi que leur nom, alors que les rats étaient probablement les vrais coupables.



Cap:

- direction dans laquelle se dirige un navire.


Cape:

- par mauvais temps, "prendre la cape" est une manœuvre destinée à positionner un navire nez au vent et aux vagues pour éviter qu'il ne chavire.


Empanner:

- virer de bord vent arrière.


Encalminé:

- un bateau qui est encalminé n'avance plus parce qu'il est entré dans une zone sans vent.


Envoyer/hisser:

- mettre en place une voile


Etai:

- câble qui tient le mât sur l'avant


Etarquer:

- tendre le plus possible un cordage


Etrave ou Proue/poupe:

- Avant du bateau/arrière du bateau


Fasseyer:

- Se dit d'une voile qui flotte dans le vent, parce qu'elle le reçoit des deux côtés.


Hauban:

- câble qui tient le mât sur les côtés.


Louvoyer:

- Naviguer en remontant contre le vent, en zigzaguant. On peut aussi dire "tirer des bords".


Matosser:

- Déplacer le matériel et les voiles d'un côté à l'autre du bateau pour compenser son inclinaison sur la mer -appelée "gîte", au féminin- causée par la pression du vent dans ses voiles.


Moulin à café:

- colonne centrale reliée à un ou plusieurs "winches" et qui permet de démultiplier la force nécessaire pour tendre/relâcher une écoute ou une drisse.


Nœud:

- unité de mesure de la vitesse sur l'eau. Un nœud est égal à un mille nautique (1.852 mètres) à l'heure. Le "loch" est l'appareil servant à mesurer la vitesse et la distance parcourue.


Orthodromie:

- l'orthodromie est la route plus courte à la surface du globe terrestre entre deux points. Communément appelée distance "à vol d'oiseau" pour les terriens.


Spinnaker/gennaker:

- voile "ballon" utilisée aux allures portantes, lorsque le vent souffle de l'arrière du bateau.


Tourmentin:

- tout petit foc, envoyé lorsque le vent souffle fort.


Vent arrière/vent debout:

- dans le premier cas, le bateau reçoit le vent par l'arrière, ce qui permet d'aller vite. Dans le second, il reçoit le vent par l'avant, ce qui complique la progression et l'oblige à zigzaguer.


Winch:
système qui permet de démultiplier les efforts du navigateur lorsqu'il borde ou hisse une voile. Le winch peut être actionné par un "moulin à café", une colonne sur laquelle se trouvent des manivelles.

Rédigé par AFP le Samedi 25 Octobre 2014 à 09:11 | Lu 271 fois






1.Posté par ARTIMON le 27/10/2014 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'actualité est trop souvent nauséabonde pour que ce petit lexique naval ne soit pas apprécié comme un grande bouffée de vent pur venu de la haute mer.
C'est réconfortant ! J'allais dire "vitaminé"...

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies