Tahiti Infos

Pari gagnant pour les courses hippiques du Heiva


Tahiti, le 1er août 2022 - La troisième réunion de courses hippiques organisées dans le cadre du Heiva a pu voir se dérouler cinq courses, ce dimanche, devant un public toujours plus nombreux sur l’hippodrome de Pirae.
 
Est-ce pour le spectacle des courses en Pareo ? Pour l’ivresse du pari sportif ? Ou à l’appel d’une journée familiale festive ? C’est probablement sous l’effet d’une combinaison de plusieurs raisons qu’un public de près d’un millier de personnes s’est déplacé dimanche sur l’hippodrome de Pirae pour assister aux traditionnelles courses hippiques.

La course en Pareo, l’attraction de la journée

L’attraction de la journée a été la course en Pareo. L’épreuve est un classique du Tiurai. Les cavaliers s’y affrontent à cru, vêtus d’un pareo et couronnés de fleurs. Et ce dimanche, pour l’événement, les spectateurs n’ont pas été déçus. Cette course haute en couleurs s‘est soldée par la victoire de la jument Harley, montée par Alexendra Sanchez. Elle gagne l’épreuve devant Heiva, montée par Juliette Trouvon. En fin de course, une marée humaine s’est amassée sur l’hippodrome pour le shooting photos.

Toujours plus de parieurs

Les guichets du pari mutuel ont été pris d’assaut par les parieurs qui ont pu parier sur les cinq courses de la journée dès 13 h 30.
Dans les autres courses de la journée où les jockeys ou drivers arboraient eux aussi des casaques en pareo, notons dans la course de galop B réservée aux chevaux locaux nés de parents pur-sang importés la victoire de Hitimahana pour la troisième fois d’affilée. Le cheval était monté par son propriétaire, le jockey Alfred Tardivel, qui a franchi la ligne d’arivée devant Lady Perle, montée par Juliette Beaumont.
Dans la course de galop A réservée aux pur-sang importés, notons un changement de monte sur Avec Moi, à la suite de la blessure de son jockey habituel Alain Santoni. Un changement de monte gagnant puisque Juliette Trouvon s’est imposée devant Hina, que montait Lorenzo Leau sur cette distance de sprint de 1 300 mètres.
La course de trot qui comptait cinq participants a vu la victoire de la jument Zenarchy, drivé par Richard Poroi, sur une longue distance de 3 200 mètres. Il finit devant Toarii et Gosimongo. Une très belle lutte entre les ciq coureurs qui a permis au final à cette jument expérimentée de mettre un grand coup d’accélérateur à la fin pour s’imposer alors que Toarii, drivée par Henri Ledu, avait mené toute la course.
Dans la course d’amble, qui comptait uniquement cinq partants au départ sur une distance de 3200 mètres, la victoire est revenue à Waipipi Falcon drivé par Jean Luc Demontluc après une course très technique. L’étalon finit premier devant Sifty Tuesday et Mr Wonderbar.

Les rapports du pari mutuel

Pas de gros rapports cette fois-ci car les favoris ont été au rendez-vous mais des rapports tout de même intéressants car le pari triplé (soit les 3 premiers dans l’ordre) ont permis de rapporter 4 900 Fcfp sur une mise à 500 Fcfp pour la course de trot, 4 800 Fcfp sur une mise à 500 Fcfp pour la course Pareo sans selle et 8 000 Fcfp sur une mise à 500 Fcfp dans la course d’amble.
Les prochaines courses sont programmées le 21 août à l’hippodrome de Pirae.


le Lundi 1 Août 2022 à 21:22 | Lu 527 fois