Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Papeete ordonne la fermeture du Centre islamique de Tahiti



L'Imam Hicham El-Barkani, le 14 octobre 2013 à Papeete, la veille de l'ouverture au public du Centre islamique de Tahiti pour l’Aïd al-adhaa (archive Tahiti infos)
L'Imam Hicham El-Barkani, le 14 octobre 2013 à Papeete, la veille de l'ouverture au public du Centre islamique de Tahiti pour l’Aïd al-adhaa (archive Tahiti infos)
PAPEETE, 10 juillet 2014 – L’arrêté de fermeture au public des locaux du Centre islamique de Tahiti a été signé par les autorités municipales ce jeudi après-midi, peu après réception d'un procès verbal de la commission de sécurité constatant sa non conformité. Il a été transmis au Haut-commissariat et pourrait être notifié dès vendredi aux intéressés.

L’acte administratif est symptomatique d'un refus généralisé à Tahiti de l’implantation d’un lieu de culte musulman.

La commission de sécurité avait visité mercredi en fin de matinée les bureaux aménagés en lieu de culte par le CIT, au premier étage du n°11 de la rue Gauguin à Papeete. Elle a constaté "des problèmes de sécurité évidents", commente Bruno Marty, adjoint au maire de Papeete en charge des questions d’urbanisme : "pas de conformité, pas de deuxième issue de secours, pas d’équipement de sécurité incendie… La réglementation est claire en la matière et tout le monde s’y plie. Nous avons engagé une demande de mise en conformité en octobre dernier et depuis, rien", continue-t-il. "Donc quand quelqu’un ne répond pas, que tout indique qu’il continue son activité normalement et que tu as ta responsabilité qui se trouve engagée, tu prends les dispositions qui s’imposent !".

En tant qu’Etablissement recevant du public, le Centre islamique de Tahiti est contraint par les dispositions du livre V du Code de l’Aménagement de Polynésie française qui s'applique aux "enceintes dans lesquelles des personnes sont admises (…) ou dans lesquelles sont tenues des réunions".

En octobre dernier la mairie de Papeete avait demandé au bureau de l’association présidée par l’Imam Hicham El-Barkani de solliciter une visite de la commission de sécurité dans le cadre d’une mise en conformité de son lieu de prières de la rue Gauguin, en centre ville.

Déjà la menace d'un arrêté de fermeture avait été brandie, sans résultat. Aucune demande n'est parvenue à l’Urbanisme. Et c'est dans ce contexte que le 25 juin Bruno Marty a pris l’initiative de provoquer la visite de la commission de sécurité réunie mercredi.

"La Grande Mosquée de Tahiti"

En plein mois de Ramadan, le lieu de culte musulman se trouve donc frappé d’une décision de fermeture administrative, ordonnée par le maire de Papeete en vertu de ses pouvoirs de police. Le jeune Imam du 9-3, 23 ans, n’a pas souhaité réagir, nous aiguillant vers "ses avocats" métropolitains.

Un éventuel recours devant le tribunal administratif de cet arrêté n’aurait pas le caractère suspensif.

A Tahiti, la décision municipale ponctue catégoriquement le raz-de-marée de contestation qui enfle depuis l’annonce, en octobre dernier, de l'implantation de ce lieu de culte musulman. Le "fenua" ne connait pas la religion de Mahomet. Il n'en voit que ses dérives et le traitement médiatique spectaculaire qui leur est donné. En terre "ma'ohi", le refus du prosélytisme musulman est constant, épidermique, ferme et sans appel.

Et il s'exprime. Plusieurs pétitions invitent à réagir sur internet. Plus de 3 500 personnes ont signé l’appel "Non à la mosquée en Polynésie" en réaction à la levée de fonds initiée dans l’Hexagone pour financer la construction de la Grande Mosquée de Tahiti.

Depuis le 28 juin, dans ce contexte, le Centre islamique de Tahiti publie sur sa page Facebook un montage vidéo (voir ci-dessus) qui insiste sur la nécessité de ce projet de mosquée et présente quelques polynésiens prétendument convertis. En réponse le lendemain, une tête de porc, du sang et des abats sont répandus sur le trottoir, à l’entrée de l’immeuble du 11 rue Gauguin, par un activiste.

Une autre pétition s’adresse directement au Président de la Polynésie française et demande "l’expulsion sans délai de M. Hicham El-Barkani". Elle compte près de 5 000 signataires, dont celle du président sénateur Flosse lui-même. Manière d’interpeller le représentant de l’Etat en Polynésie française, seul habilité à ordonner cela ; mais le prosélytisme n’est pas un crime et l’Imam est de nationalité française.

Une marche est organisée samedi 12 juillet, 13 heures au départ du stade Willy Bambridge à Papeete, pour demander l’expulsion de l’Imam. Ce sera la deuxième en 9 mois. Quatre à cinq cents personnes avaient manifesté à la première, contre ce projet de Mosquée que l’Iman El-Barkani réduisait dernièrement, interrogé par sur Première, à une "petite" mosquée, construite simplement pour permettre aux gens de confession musulmane de pratiquer leur foi.
La marche de samedi en appelle à "l'expulsion de l'Imam suspect". Sur la page Facebook du collectif organisateur, jeudi plus de 800 personnes assuraient y participer et près de 150 supplémentaires disaient vouloir s'y joindre.

> Lire aussi : Nouveau défilé contre l'Imam et l'Islam à Tahiti

Dans une Polynésie française profondément de foi chrétienne ce projet musulman est confronté à l’adversité et au refus.

Rédigé par JPV le Jeudi 10 Juillet 2014 à 17:02 | Lu 24118 fois





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

51.Posté par REMOND le 12/07/2014 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai longtemps eu un vrai problème avec le concept de "tolérance". Ma quête d'éveil spirituel m'avait même conduit à l' acceptation d'une tolérance "inconditionnelle". Mais un tel paradigme d 'absoluité , confronté aux réalités de notre conditions humaine en dimension 3D sur notre planète TERRE, ne résiste pas l'impératif d'une indispensable relativisation. L'absolu n'est pas de ce monde et il en est ainsi de la tolérance donc l'inconditionnalité ne peut relever que d'une simple croyance. Aujourd'hui, j'ai pour principe de confronter systématiquement mes questionnements spirituels à mon discernement et je dis que ne peut- être toléré que ce qui est pour moi tolérable. S'agissant de cette affaire de mosquée, et plus encore de la pratique de la religion islamique au fenua, pour moi nous sommes dans "l'intolérable" et je n'ai aucun problème de conscience à affirmer mon refus.

50.Posté par Franz Ferdinand le 12/07/2014 06:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ wkrapapapap"Je tolère sans problème un crétin qui se comporte comme moi, un crétin qui voudrait m'imposer un autre code de conduite, je suis absolument intolérant." parce que je suis moi même un crétin qui est en possession de la bonne moral, de la bonne conscience, je suis le "Herrenmensch" n'est-ce-pas?
Et pour la majorité des autres commentaires : La peur est mauvaise conseillère....

49.Posté par Daniel le 12/07/2014 02:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne laissez pas le ver s'introduire dans le fruit !
Un popa connaisseur.

48.Posté par alvaro le 12/07/2014 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En France les règlements établis dans toutes les institutions contre la progression de l'islam, contre une future charia sont contestés tous les jours par des associations créées pour les besoins de la cause. La laïcité du pays tombera un de ces quatre matins comme une pomme trop mûre.
A sa décharge, elle ouvrait il y a 50 ans les bras grands ouverts aux frères de l'islam et, maintenant elle paie et au bout du compte elle perdra son identité, sa culture dans une ou deux générations.
C'est triste de ne vouloir que du bien et de ne recevoir en retour que des coups de pieds dans l'arrière-train!

47.Posté par Te Haama öre le 11/07/2014 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

UNE NOUVELLE FOIS: D E H O R S LES FOUS DE DIEU.
Cet imam Berkani n'est pas un imam car je les connais bien ces fous de Dieu pour les avoir côtoyer longtemps, ON NE PEUT PAS ÊTRE IMAM À 23 ANS C'EST TOUT SIMPLEMENT IMPOSSIBLE car comme dans toutes religions il y a un cursus a remplir, c'est comme si demain un jeune prêtre polynésien de 23 ans ou même plus devenait Monseigneur du jour au lendemain...
D E H O R S et qu'on s'en débarrasse définitivement de ces illuminés. Ce mec qui vient de la pire des banlieues parisiennes le 93 est un illuminé complet qui a été tout simplement grassement payé pour foutre la merde...aujourd'hui c'est la Polynésie demain ce sera un autre territoire du Pacifique, ceux qui sont les plus pauvres mais qui représentent une voix chacune a l'ONU.
ENDOCTRINEMENT - CHARRIA - DJIHÂD - LAPIDATION - MARIAGE FORCE DES BÉBÉS FILLES - VOILES POUR CACHER DES BOMBES - ÉGORGEMENT DE BIQUETTES DANS LES BAIGNOIRES ETC... NON NON NON JAMAIS CELA DANS NOTRE BEAU FENUA
On va ou la ? et il y a encore des illuminés polynésiens comme sa majesté Joinville POMARE qui fait des déclarations publiques pour défendre des terroristes....mea haama aita e hiro'a faahou

46.Posté par tariparau le 11/07/2014 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir.
Demain, j'irais manifester contre cet imara qui veut s'imposer à tout prix dans notre île. Je ne connais pas l'islamisme, mais rien que le fait de voir à la TV les images de par le monde, je ne veux d'une mosquée dans nos îles, parce qu'après, les cantines seront obligés de fournir de la nourriture hallal dans nos cantines, mais comme nous sommes dans l'hémisphère sud, alors le hallal va se transformer en cochon.
alors à demain

45.Posté par te parataito le 11/07/2014 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quand je vois ce qui se passe dans le monde , la guerre , la famine , les tremblements de terre et tous les malheurs du monde ............................. franchement je vis dans un paradis , alors je dis NON à l'islam ici , je suis bien comme ça avec mes petits problèmes de tous les jours

44.Posté par allo! le 11/07/2014 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les maohi ....ont deja eu du mal avec le christianisme... mais on s y ait fait.....on est deja assez divise.... trop meme.... alors accueillir une religion qui est elle meme intolerante .... et venir s accapparer de la gentillesse et l inssousciance de nous polynesiens....non!!!! ca suffit il y a eu assez de mal......non a l islam en polynesie

43.Posté par Franz Ferdinand le 11/07/2014 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une solution simple pour les problèmes d'immigration: devenir un état indépendante et souveraine....avec un législatif qui s'occupe...mais en Faranésie on aime bien vivre dans l'illusion, depuis 1842..

42.Posté par tamtam06 le 11/07/2014 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

amis du fenua , resistez ,
ne laissez pas s'implanter cette mauvaise graine qui ne ne demande qu'à pousser ,à grandir et semer sa haine comme elle l'a deja fait hélas en France depuis 50 ans .
je viens de voir (en France ) ce vendredi soir sur ARTE l'émission sur les plantes invasives : c'est exactement pareil ,une seule première graine se pose et se developpe : il ne faut pas qu'elle démarre !

41.Posté par Bruno FABRE le 11/07/2014 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Contrairement à d'autres religions, l'islam est actuellement en "croisade" tout comme les croisades prêchées par le pape au moyen âge.
Il y a les guerres raciales tout comme territoriales ou.. religieuses. C'est hélas la nature humaine de reproduire ses erreurs.
Un Calife autoproclamé est apparu récemment pour rallier tous les Musulmans pour le Jihad ( Guerre sainte) . L'islam modéré génère ses fanatiques, 2% peut être, ils ont déjà tué en Métropole, c'est suffisant pour que la graine qui fait aujourd'hui au profil bas tout en brandissant avec malice notre constitution qui l'immunise soit remercié au nom de la volonté Populaire. C'est pour cela qu'il faut se lever le 12 Juillet. Merci Gaston.

40.Posté par Piripirifaufau le 11/07/2014 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Drôle de dieu qui promet à chaque passage de leur livre de livrer les infidèles à l'enfer. Toutes les religions (sauf le bouddhisme qui n'en est pas vraiment une) ne sont qu’intolérance envers ceux qui n’adhèrent pas à leurs écritures, ce ne sont que des pansements pour des esprits faibles incapables de penser par eux même. Islam ou chrétiens pareil, aucun libre arbitre, obligé de suivre ce qui a été écrit sinon: enfer et damnation.

39.Posté par tehau le 11/07/2014 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ julia

je te propose pendant 1 an d'aller pratiquer ta foi chrétienne au Pakistan, Afghanistan, Syrie, Irak, Egypte, nigéria etc....
en Arabie Saoudite ou les femmes n'ont même pas le droit de conduire, de demander à leur mari le droit de travailler, d'voir un compte en banque etc....Tu auras changer d'avis en revenant, si tu reviens ( on t'aura peut être lapidée avant)?Ne nous parle pas du passé, d'un temps obscur ou effectivement les chrétiens sont à honnir mais aujourd'hui on est au 21ème siècle, les musulmans d'aujourd'hui plus que jamais se comportent comme au moyen âge. Dans certains quartiers de Londres (occident), on pratique la charia.....alors pas de loup dans la bergerie en Polynésie.
Renseigne aujourd'hui sur les persécutions des chrétiens au moyen orient, en Asie...et arrête de ressasser le passé.
Enfin en ce qui concerne la guerre entre les juifs et les palestiniens, c'est avant tout une guerre pour une terre, pour 2 Etats ravivés par les extrémistes du Hamas ( encore des islamistes) . Ne regarde pas en arrière, regarde la TV ou l'histoire d'aujourd'hui. enfin combien de chrétien en Irak il y a 10 ans, combien aujourd'hui...ou dans d'autres contrées islamistes.

38.Posté par wakrap le 11/07/2014 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème essentiel est que cette funeste république est profondément intolérante. Elle a commencé avec le premier génocide démocratique de l'histoire de l'humanité en Vendée, a détruit les particularismes régionaux et leurs langues. Elle sacralise la loi du plus fort en établissant que le plus fort est le plus nombreux et peut à sa guise faire des lois les modifier et aussi jouer avec la constitution. La vie de base dans ces pays me fait vomir et l'angoisse est de voir ce mode de vie se retrouver imposé de fait, par le nombre. Il est profondément moral d'être intolérant avec ce qui brise nos code moraux et les règles culturelles de vie dans la société actuelle d'ici. Le problème n'est pas chez certains musulmans ici qui sont cultivés, intelligents et ouverts mais dans le prosélytisme tendant à étendre cette religion chez les crétins. Je tolère sans problème un crétin qui se comporte comme moi, un crétin qui voudrait m'imposer un autre code de conduite, je suis absolument intolérant.

37.Posté par Allo quoi le 11/07/2014 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il insiste pour s'installer à Tahiti c'est parce qu'il pense qu'on est des petits toutous facile à embobiner, comme ça, il pourra inviter tous les arabes du monde à s'installer chez nous et prendre par la force le pays.

Son rêve c'est que Tahiti devienne un pays musulman avec tous ses frères musulmans. Comme ça, il proclamera au monde qu'il sera le prochain GRAND IMAN DE TAHITI;

36.Posté par xxl le 11/07/2014 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui connaissent un peu les pays hors Maghreb ou Indonésie ou l'islam s'est implanté, il est évident que ce pseudo imam salafiste intégriste n'a rien à faire sur notre fenua, si une mosquée peut être implanté avec ce genre d'individu, je ne donne pas deux générations pour que notre paradis devienne un enfer, pour ceux qui ne seront pas musulman. Ils se servent de toutes les faiblesses des démocraties et ne s'en cachent pas, les droits de l'homme notamment leurs sont d'un grand secours, sans compter les constitutions qui privilégient la liberté de culte et d'expression. La ils devraient revoir leur copie,( les démocraties ) l'islam étant un mode de vie auquel il est interdit de déroger, ce qui en fait plus un mouvement politique que religieux.

35.Posté par Tania le 11/07/2014 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que j'ai gardé de mon 1er voyage,en 1984 à Paris, en rejoignant mon hôtel, c'est le mauvais souvenirs de 2 musulmans ( l'un soixantaine et l'autre quarantaine à peu près ) à un passage pour piéton, sur le côté, en attendant que le feu passe au rouge pour les voitures.
* Ils m'ont interpellé dans leur langue, et comme je ne comprenais pas,ils pensaient que je faisais exprès, le plus jeune m'a tiré les cheveux, car je les avaient lâché ,comme à Tahiti, comme à mon habitude.
Je ne me suis pas laissée faire, je me suis débattue,comme si j'allais au coprah,avec des injures bien de chez moi...

Je pense que j'ai eu de la chance, car à cette époque là, grâce à mon séjour de 2 jours sur Paris et aussi, je ne portais pas d'importance aux gens mauvais que je rencontre.

Aujourd'hui, je suis une mamie, et je voudrais que ma petite fille puisse garder ses cheveux lâchés ou coiffés comme ses anciennes, sans être bousculée ,ni montrée du doigt .

Merci de me lire.
Bonne journée.

34.Posté par de passage le 11/07/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amis polynésiens, résistez ! quand je vois comment les barbus et les voilées sont en train de mettre le souk en France, je n'ai qu'une chose à dire : restez fermes et inflexibles.

33.Posté par tupai le 11/07/2014 09:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à part qqs rares, comme P9 Julia, je ne vois que racisme primaire débile. Quelle honte vous nous portez avec toute cette haine, nous sommes loin du tahitien accueillant et très chrétien, devenu soudain crétin et ça donne de leçons...
il y a longtemps que des musulmans vivent en Pf et sont bien intégrés, montrons nous dignes, au lieu d'aboyer avec la meute
rappel à ceux qui se réclament de la France : respectons les principes de liberté, égalité et fraternité de la République. Ils s'appliquent pour tous les Français, juifs, chrétiens et musulmans, guadeloupéens, réunionnais ou polynésiens

32.Posté par emere cunning le 11/07/2014 09:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ cingel,
d'autant que c'est inexact. Contrairement à ce qu'ont pu broder les Nouvelles à l'époque autour de son visa délivré tardivement, Gaston Flosse a juste été empêché d'être présent en temps requis au Sénat. Et par contre, si je me souviens bien, pour mieux l'atteindre et toujours sur dénonciation de qui l'on sait a priori bien informé, c'est sa compagne qui a été refusée de transit à Los Angeles après que ceux "payés pour lui rentrer dans le chou" voulaient la faire voyager LES MENOTTES aux poignets (tout comme ces agents à Paris la maintenaient menottée serré à un banc pendant leur temps de repos ainsi qu'elle-même avait alors confié à des proches).
Cet imam n'aurait rien à se reprocher qu'il aurait fourni les véritables raisons de son interdiction de séjour (transit?) au lieu de s'en prendre à Gaston Flosse. Une interdiction qui nécessiteraient quelques éclaircissements. Mais peut-être que notre Haut Commissaire les a obtenus puisqu'il ne trouvait rien d'anormal à nous signaler lorsqu'il a été interviewé sur le sujet à la télévision.

31.Posté par Puake le 11/07/2014 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D’accord avec tes écrits @Tehau.
1° étape en celle de la fermeture de cette pseudo mosquée terminée, 2° étape maintenant, est de raccompagné gentiment, ‘Sir Iman I° à l’aéroport, direction son pays initial…

30.Posté par Patrick MAT le 11/07/2014 08:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vais éviter de me faire 'modéré' en disant que j'approuve totalement le commentaire de tehau qui reflète parfaitement la réalité !

29.Posté par Ariitaia le 11/07/2014 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faisons preuve de tolérance et installons cette mosquée. Dans le même cadre de tolérance, on pourrait mettre une charcuterie à sa droite, un sexe shop à sa gauche et un bar à vin en face !
Plus sérieusement, rendez-vous samedi pour virer cet intégriste Salafiste qui donne une triste et caduque vision de l'Islam.

28.Posté par TAAHOA le 11/07/2014 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DEHORS. ON N'EN VEUT PAS. ON VEUT CONTINUER A MANGER DU COCHON. ON VEUT VOIR NOS BELLES VAHINE SUR LA PLAGE AVEC LES TITIS A L'AIR. CE N'EST PAS LUI ET SA RELIGION QUI NOUS LES INTERDIRA

27.Posté par Ray SARL le 11/07/2014 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On décris souvent cette religion comment étant porteuse de paix, il suffit de regarder les actualités du monde pour s'apercevoir que la majeur des pays où se pratique cette religion sont confrontés à la guerre ou du moins à des tensions extrêmes, qui s'exportent dans des pays autrefois accueillants (mali, kenya etc....)
Cet "Himam" de 23 ans, doit comprendre que certains coins du globe n'ont pas besoin de la foi qu'il prône. Il annonce que c'est une liberté....c'est également une liberté de ne pas en vouloir, si cela ne lui convient pas qu'il aille s'installer dans un pays ou le fondement de ses croyances sont ancestrales.
Très minoritaires au fenua, les musulmans ne feront pas blasphème de prier tout simplement chez eux en toute discrétion.

1 2 3 4
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus