Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Page enfant : Une école pas comme les autres au sein de l’hôpital



PAPEETE, le 8 novembre 2016 - Tous les enfants n’apprennent pas dans une école comme tu as l’habitude de voir, avec une grande cour, plusieurs classes et plusieurs maîtres et maîtresses. Il y en a une par exemple au centre hospitalier du Taaone pour les enfants du service pédiatrie. Il y a une seule maîtresse, une seule classe et des enfants de différents âges. Parfois, la maîtresse se rend dans les chambres de ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour distribuer, expliquer et récupérer les devoirs.

L’école du service pédiatrie du centre hospitalier du Taaone tient dans une seule pièce. Il y a des livres sur des étagères, des posters aux murs, un petit coin lecture et quelques tables pour travailler. Quand ce ne sont pas les vacances, une maîtresse est dans la salle avec les enfants hospitalisés dans le service pédiatrie.Les cours sont donnés le matin en général.

La maîtresse demande à chaque élève dans quelle classe il est et trouve des exercices appropriés. Quand les enfants ne peuvent pas se déplacer parce qu’ils ont trop mal ou qu’ils ne peuvent pas bouger, elle se rend dans les chambres. Elle distribue des devoirs puis les récupère. Les parents peuvent participer à la classe. Ils peuvent aussi rester dans l’espace lecture qui se trouve à l’entrée.

Tout est fait pour que les enfants puissent continuer à vivre dans le meilleur environnement possible. En plus de l’école, des animations sont proposées. À plusieurs reprises un clown est passé dans les chambres, les membres de l’association Polynélivre passent pour des temps lecture et, quand c’est possible des petits spectacles sont mis en place. La semaine dernière, jeudi, les Comptineurs de tahiti sont venus avec leurs chansons et leurs instruments. Il y a peu, le service a été équipé de quinze ordinateurs par l’association docteur Souris. Ce qui permet de regarder des films ou de surfer sur internet, sous contrôle.

23 lits en quatre unités

Le service pédiatrie de l’hôpital est un petit monde à part au Taaone. Il comprend 23 lits répartis en quatre unités. Ces unités sont fonction de l’attention dont les enfants hospitalisés ont besoin car certains ont besoin d’une surveillance très rapprochée. Les enfants qui séjournent dans ce service ont entre 1 mois et 15 ans et 3 mois.

Avant 1 mois, ils sont dans un service appelé service néonatologie où se trouvent les bébés nés avant le terme (on dit prématurés) ou à terme, mais avec une maladie. Après 15 ans et 3 mois, les enfants sont hospitalisés dans des services avec les adultes. Le séjour moyen est deux jours et demi, mais certains peuvent rester plusieurs semaines. Cela reste tout de même exceptionnel !

Les enfants accueillis au service pédiatrie souffrent par exemple de troubles respiratoires, d’asthme sévère, de bronchiolite, de RAA, de factures, d’hernies, de gastroentérite… Pour soigner les enfants, il y a plusieurs médecins et notamment des pédiatres, ces médecins qui étudient le développement psycho-moteur et psychologique des enfants ainsi que toutes les pathologies (les maladies) qui y ont trait. Ils sont cinq au Taaone.

Il y a aussi un spécialiste en orthopédie (spécialité chirurgicale qui traite les maladies, traumatismes et déformation de l’appareil locomoteur, les hanches, genoux, pieds, épaules, coudes, mains et la colonne vertébrale), un en gastroentérologie (il diagnostique et traite les maladies du tube digestif) et un autre en neurologie (il prend en charge les maladies du système nerveux), une psychologue et une éducatrice jeuenes enfants. L’éducatrice va de chambre en chambre pour proposer des activités aux enfants avec leurs parents.

Enfin, dans le service pédiatrie se trouvent trois chambres réservées aux hospitalisation de jours. Les petits patients qui y séjournent ne viennent que pour une journée, en cas d‘examens complémentaires comme des échographies ou bien de chimiothérapie.


"Je n’ai pas peur"

Tepuatafano vient de fêter ses 8 ans. Elle est en CM2. Elle est originaire de NukuHiva où elle vit toujours. Elle a été évasanée, accompagnée de sa maman Titaina, pour une opération au Centre hospitalier du Taaone. L’opération, programmée courant octobre s’est déroulée pendant les vacances. C’était une opération sans complication mais qui méritait tout de même une anesthésie générale. C’est-à-dire qu’un médecin spécialisé qu’on appelle anesthésiste a endormi complètement Tepuatafano pour les besoins de l’opération.
Tepuatafano et Titaina sont restées trois jours à l’hôpital. "On m’a expliqué comment ça allait se passer" rapporte Tepuatafano. "On doit me piquer sur la main, comme un petit moustique. Je n’ai pas peur. On m’a dit aussi que j’allais devoir dormir, mais moi je ne m’endors pas très bien".
Elle a préparé son sac avec sa maman pour se rendre à l’hôpital. "J’ai mis du jus de mangue, des gâteaux, une couverture, un oreiller. On a pris des cartes scoubidou aussi pour jouer."Titaina, elle, a pensé aux cahiers et devoirs.
Avant d’arriver, Tepuatafano c’était imaginé une pièce plus grande avec une plus grande télévision, un ordinateur.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 8 Novembre 2016 à 14:05 | Lu 1849 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Février 2020 - 19:15 Page enfant : Tout savoir sur les ours

Mardi 21 Janvier 2020 - 16:04 Page enfant : Marco Polo l’aventurier

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies