Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Page enfant : Un livret pour briser le tabou des violences sexuelles faites aux enfants



PAPEETE, le 4 décembre 2018 - À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant qui a lieu le 20 novembre, Bayard Jeunesse a réalisé un livret de prévention intitulé Stop aux violences sexuelles faites aux enfants. Ce livret, gratuit, destiné aux 7 à 13 ans, permet d’aborder ce sujet tabou tout en préservant l’intimité des plus petits et, dans la mesure du possible, en préservant leur innocence et leur confiance envers les adultes.

Dans le petit livret informatif de Bayard Jeunesse, des bandes dessinées abordent des thèmes comme la pédophilie, les attouchements, la culpabilité… Des thèmes souvent tabous. Les chiffres, eux, parlent.

Selon le dernier rapport de l’ONPE (Observatoire national de la protection de l’enfance), les forces de sécurité ont enregistré 19 700 plaintes de mineurs victimes de violences sexuelles, dont 7 000 viols. Cela concerne tous les milieux sociaux. 78 % des victimes ayant porté plainte sont des filles. 80 % des violences sexuelles faites aux moins de 10 ans sont commises par des proches, et 3 fois sur 10 dans la sphère familiale.

200 000 mineurs victimes

Mais beaucoup d’enfants ont peur et se taisent. Seuls 10 % des faits de violence sexuelle sur mineurs font l’objet d’une plainte. Il y aurait en réalité, chaque année, 200 000 mineurs victimes de violences sexuelles.

Le livret rappelle, à l’attention des parents que "parler des violences sexuelles à un enfant est difficile pour tout le monde. Et pourtant, il est extrêmement important de le faire! Lui en parler, c’est l’aider à se protéger en lui apprenant à repérer les situations à risque. C’est aussi l’aider, en cas de besoin, à rompre un silence destructeur : la première étape indispensable à sa reconstruction".

Le livret peut être lu dès 7 ans. Il a été conçu pour que les enfants le lisent eux-mêmes. En guise d’introduction, il rappelle aux enfants que "des adultes, tu en croises tous les jours : chez toi, dans ton quartier, à l’école, au centre de loisirs, dans la rue… La plupart des gens veulent du bien aux enfants, pour les rendre heureux, les protéger et les aider à bien grandir. Malheureusement, certaines personnes sont dangereuses pour les enfants car elles ne se comportent pas comme elles devraient et font des choses interdites".

Il y a plusieurs bandes dessinées : Hugo se fait piéger sur internet, Drôle d’entraîneur ou bien encore Un tonton pas si gentil. Il y a aussi des petits dicos de mots pas rigolos (pédophilie, contrôle parental, brigade de protection de la famille…).

Après les bandes dessinées, le livret interroge le lecteur : "À ton avis, que peut faire Hugo ?" ou "Si tu te trouves dans la même situation que Hugo…" Il le met en situation pour l’impliquer.

Le livret a été mis au point avec de nombreuses associations ou organisations défendant les droits des enfants. Les textes et les dessins ont été "relus attentivement par des professionnels qui recueillent quotidiennement la parole d’enfants victimes et les accompagnent dans leurs parcours souvent difficiles".



Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 4 Décembre 2018 à 15:10 | Lu 1367 fois

Tags : page enfant





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués