Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Page enfant : Nash, une maladie silencieuse qui gagne du terrain



PAPEETE, le 5 juin 2018 - Une journée mondiale va lui être consacrée pour la première fois le 12 juin. La Nash ou "stéatohépatite non-alcoolique" est une maladie dont on parle peu mais qui frapperait entre 1 à 2 millions de Français et qui ne fait que progresser. C'est "la maladie de la malbouffe", la maladie du "foie gras".

La maladie reste discrète, pour l'instant. Disons qu'elle existe, elle toucherait entre 1 à 2 millions de français, mais elle ne présente pas de symptômes extérieurs. Le foie souffre en silence, sans douleur. On est malade sans le savoir. C'est pourquoi on parle de maladie silencieuse. Elle évolue lentement, il faut 10, 20, 30 ans avant d'arriver à des stades avancés qui, eux, sont douloureux.

La Nash ou "stéatohépatite non-alcoolique" est une maladie en lien avec la malbouffe. C'est la maladie du foie gras. Concrètement, une personne qui est atteinte de Nash, présente une accumulation de graisse dans le foie, il y a aussi une inflammation et une dégénérescence des cellules. La dégénérescence, c'est l'altération, c'est le changement en mal par rapport à l'état normal. Si les cellules dégénèrent, alors, elles ne fonctionnent plus, ou fonctionnent mal.

Or, le foie, est un organe important. Il a de très nombreuses fonctions. Il aide à digérer les graisse, il collabore avec le système immunitaire, il rend les toxiques inoffensifs…

La Nash touche les adultes, mais aussi les enfants. Des études épidémiologiques dans les pays industrialisés ont montré que 3 à 10% des enfants et adolescents étaient concernés.

La bonne nouvelle c'est que la situation n'est pas définitive. Elle est même réversible. Des essais thérapeutiques sont en cours. Des essais thérapeutiques ce sont des études scientifiques qui évaluent l'efficacité et la tolérance d'un traitement (ou bien d'une méthode de diagnostic). De nouvelles molécules sont testées en ce moment chez des adultes et des enfants. Les résultats devraient être dévoilés d'ici deux ans.

Mais, déjà, on sait qu'en perdant un peu de poids on réduit fortement la graisse dans le foie. Il faut, pour perdre du poids durablement, manger de façon équilibrée, pratiquer une activité physique et sportive régulière. Il faut limiter les apports de sucres, les sodas notamment, les produits raffinés, transformés. En effet, tout aliment qui n'est pas "fait maison" peut cacher du sucre et/ou de la graisse.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Juin 2018 à 09:20 | Lu 11318 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 11:05 Page enfant : Le thé, toute une histoire

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies