Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


'Ori tahiti à l'Unesco : la Polynésie a défendu son dossier à Paris



'Ori tahiti à l'Unesco : la Polynésie a défendu son dossier à Paris
PARIS, le 23 novembre 2018. La Polynésie a présenté ce vendredi le dossier de candidature du 'ori Tahiti au patrimoine de l'Unesco. C'est le président de la République qui décidera in fine quel dossier la France présentera.

Le comité du patrimoine culturel ethnologique immatériel, s’est réuni, vendredi, au sein des bâtiments du ministère de la Culture, à Paris. Il a notamment examiné le dossier d’inscription du ‘ori tahiti sur la liste indicative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco.

Une délégation polynésienne menée par le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, était là pour présenter ce dossier et exposer les valeurs du ‘ori tahiti. Le comité devra formuler un avis sur l’intégration du dossier du ‘ori Tahiti au sein de la liste restreinte des dossiers validés. Cette liste annuelle, constituée de six dossiers, est transmise au ministre de la Culture, ainsi qu’au président de la République, afin de sélectionner le dossier qui sera présenté à l’Unesco par la France.

Le dossier présenté par la Polynésie est composé d'un film de dix minutes, de dix photographies et d'éléments attestant du soutien de la communauté, notamment des lettres de soutien.

Le 15 novembre dernier, les représentants à l'assemblée ont adopté une résolution pour soutenir la démarche d'inscription du 'ori tahiti sur la liste du patrimoine mondial immatériel de l'Unesco.

L'inscription sur cette liste aurait aussi des impacts positifs pour les Polynésiens. "Ce prestigieux label permettrait en outre de valoriser les auteurs, les compositeurs, les chefs de troupe et les ra’atira, les ‘orero, les pupu himene, les musiciens et les costumiers", soulignaient les deux rapporteurs, Michel Buillard et Tepuaraurii Teriitahi, qui mettaient aussi en avant que ce label "favorisera le développement d’un tourisme de niche, aujourd’hui embryonnaire, autour notamment d’événements tels que le Hura Tapairu".

Des danses régionales ultramarines ont déjà été inscrites par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, (le maloya à la Réunion, inscrit en 2009, ou le gwoka de Guadeloupe, inscrit en 2014).

le Vendredi 23 Novembre 2018 à 10:59 | Lu 821 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 11:05 Page enfant : Le thé, toute une histoire

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués