Tahiti Infos

Opération “école ouverte” en musique au CJA de Vairao


Ils sont une dizaine d’élèves à avoir répondu présent (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
Ils sont une dizaine d’élèves à avoir répondu présent (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
Tahiti, le 4 avril 2024 - En cette première semaine de vacances scolaires, les ateliers du Centre des jeunes adolescents de Vairao sont fermés, mais une dizaine d’élèves profitent de seize heures de cours de guitare pour se divertir et développer l’estime de soi.
 
Supervisé par le ministère de l’Éducation et le vice-rectorat, le dispositif “école ouverte” permet d’accueillir des élèves volontaires durant certaines périodes de vacances scolaires. Si les activités sont proposées à des fins pédagogiques, elles diffèrent des cours quotidiens.
 
En cette première semaine des vacances de Pâques, au Centre des jeunes adolescents (CJA) de Vairao, les portes des ateliers de cuisine, d’agriculture et de menuiserie sont closes. L’invitation lancée par la directrice à ses élèves concerne un tout autre registre. “Depuis plusieurs années, nous travaillons sur le projet ‘CJA en santé’ autour de dix thèmes pour développer l’estime de soi. Encourager leurs talents musicaux fait partie de cet apprentissage”, explique Rovena Faoa.
 
Cette démarche s’inscrit dans la continuité du cours de guitare hebdomadaire, avec un concert pour finalité. “Et nous travaillons aussi le chant en tahitien, en anglais et en français”, ajoute la directrice, sans oublier les percussions traditionnelles. 
 

Des élèves volontaires et un intervenant passionné

Pour tenir la cadence, elle est épaulée dans ce projet par Tamahere Letang, musicien de Taravao, originaire de Raiatea, et retraité de l’enseignement. “Quand j’ai découvert le CJA, j’ai vu qu’il y avait un besoin et ça m’a donné envie d’apprendre à ces enfants à jouer de la musique. Je viens une fois par semaine, et pour la première fois pendant les vacances. Je suis content : ils sont capables de jouer avec talent !”, confie l’intervenant.
 
Seize heures de transmission musicale sont programmées, et la dizaine d’élèves présente en redemande déjà. “Ils apprécient vraiment. Ils sont demandeurs d’activités, même pendant les vacances. Ça change de l’ordinaire”, remarque Rovena Faoa. Preuve que ces adolescents, pour la plupart passés par une situation de décrochage scolaire, se sentent bien dans cet établissement de transition.
 

Clayton Tamaititahio, 17 ans, de Vairao : “C’est la première fois que je viens à l’école pendant les vacances !”

“C’est la première fois que je viens à l’école pendant les vacances ! Je suis content de retrouver mes copains et ça nous occupe bien. On apprend à jouer sur différents instruments. Il y a une bonne ambiance : pas de problème, pas de bagarre. Ça motive à venir au CJA pour avoir un métier plus tard. J’ai prévu de poursuivre ma formation au RSMA dans le domaine de l’agriculture.”
 

Rédigé par Anne-Charlotte Lehartel le Jeudi 4 Avril 2024 à 07:51 | Lu 1750 fois