Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"On va s’aimer" promet Martino



Tahiti, 13 janvier 2020 - Stéphane Martino présente cette semaine une nouvelle pièce de théâtre. Il lui a fallu plus de trois ans pour la mettre sur pied car, si elle s’éloigne plus de sa vie que ses précédents spectacles, elle reste la plus personnelle. Il entend la tester en Polynésie avant de la faire partir en France. 

"Je présente une nouvelle pièce que j’ai intitulée On va s’aimer", annonce Stéphane Martino. "C’est une pièce que j’ai mis vraiment longtemps à écrire comparée aux autres, plus de trois ans car elle est un peu plus compliquée, elle s’éloigne plus de ma vie mais est en même temps plus personnelle, on est tout le temps dans l’émotion."

"On va s’aimer" est une comédie romantique. Elle raconte l’histoire d’une fille qui ne se remet pas d’une relation. Même si elle a rompu depuis un an. "À la veille de Noël, alors qu’elle s’apprête à commettre l’irréparable, son ex-mari frappe à la porte", dévoile Stéphane Martino.

Ensemble, ce 24 décembre, ils vont se remémorer leurs souvenirs communs. Pourquoi le 24 décembre ? Parce que la date est un jour clé pour le couple qui s'est rencontré, marié, a emménagé un 24 décembre. "Tout cela ne relève pas du hasard, mais je ne peux pas en dire plus", précise l'auteur.

Sur scène il jouera avec Anne-Sophie Bellard qu’il a rencontrée sur le tournage de PK0 et qu’il a tout de suite imaginé comme partenaire pour ce spectacle. "Elle correspondait parfaitement au rôle que j’avais écrit."

Stéphane Martino a déjà proposé "Mon tane est farani" qu’il a écrite et jouée en Polynésie en 2018, l’histoire d’un couple et d’une rencontre de deux mondes. "Il n’est déjà pas facile de vivre à deux mais quand, en plus, s’ajoutent des différences de culture, c’est vraiment compliqué", précisait-il à son propos.

C’est également lui qui a proposé "Putain de week-end" et "Very bad potes". La première pièce, présentée en janvier 2018, racontait l’histoire de deux "traumatisés" de l’amour qui ne voulaient plus voir personne de l’autre sexe mais ont dû cohabiter le temps d’un orage.
La seconde, présentée elle en janvier 2019, raconte l’histoire de "trois pieds nickelés" dont la soirée Téquila-poker organisée en l’absence de leur conjointe, vire au cauchemar.

Ces deux pièces ont d’abord tourné en France avant de venir en Polynésie. Avec "On va s’aimer" la démarche est différente. "Je vais la tester à Tahiti avant de l’envoyer en France, pourquoi pas à Avignon", annonce-t-il.

Le pitch

Comment se remettre d'une séparation après une longue histoire ? Le soir du 24 décembre, Mona est sur le point de commettre l'irréparable lorsque Victor vient lui rendre visite.
Ils vont le temps d'une soirée se souvenir de tous les moments forts de leur histoire, leur rencontre (grâce à internet), leur emménagement et même leur mariage (avec un curé un peu spécial)…

Pratique

Le 17 janvier à 19h30 et le 19 janvier à 17 heures, au Petit théâtre de la Maison de la culture.
Durée : 1h15
Tarif unique : 2 800 Fcfp

En vente dans les magasins Carrefour Punaauia, Faa’a et Arue, à Radio 1 et en ligne sur www.ticket-pcific.pf

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 13 Janvier 2020 à 13:05 | Lu 908 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus