Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"On a deux à trois ans pour réussir"



Tahiti, le 17 septembre 2020 – Le nouveau ministre de l'Économie et des Finances, Yvonnick Raffin, s'est voulu très volontariste jeudi matin à l'assemblée après sa présentation officielle. Également en charge de l'Énergie et de la PSG, Yvonnick Raffin sera surtout chargé de la coordination du gouvernement et de la mise en place du plan de relance Cap 2025.
 
Quelles sont vos priorités ?
"On n'a pas de temps à perdre. Il va falloir qu'on se mettre très rapidement au travail avec mes nouveaux collaborateurs, mes nouveaux ministres. Une tâche ardue nous attend et on mettra tout en œuvre pour réussir cette relance. On a deux à trois ans pour réussir. Pour l'instant je vais découvrir les dossiers, je n'ai pas de boule de cristal, je ne suis pas magicien, par contre je compte travailler avec toutes les forces vives de ce Pays, aussi bien les partenaires sociaux, le patronat, toutes les entreprises, et toutes les bonnes volontés. Ce n'est qu'à ce prix qu'on réussira tous ensemble et non pas individuellement. Ce qui est prioritaire c'est la relance économique (…) tout dépendra des échanges, j'espère fructueux, avec l'ensemble des partenaires."
 
Vous avez été nommé en pleine crise, vous êtes prêt à relever le défi ?
"C'est un très gros challenge. En plus, je l'ai vécu dans mon ancien poste. Après il faut aussi relativiser les choses et rien n'est impossible aujourd'hui. On a du travail c'est sûr, mais nous allons tous réussir ensemble."
 
L'énergie est un domaine que vous connaissez bien ?
"J'ai hérité de ce portefeuille et c'est un domaine que je connais assez bien pour y avoir travaillé et œuvré près de 25 ans. Je vais découvrir les dossiers prioritaires dans la journée. Mes relations avec EDT ont toujours été bonnes donc elles continueront à être bonnes."
 
Finalement vous êtes un homme du président Fritch ?
"Je ne me considère pas comme un homme du président, je travaille avec le président maire depuis maintenant 6 ans. On a appris à se connaître, à s'apprécier et à se faire confiance. Lorsque le président m'a proposé de le rejoindre dans son gouvernement (…), j'ai longtemps hésité car je suis plutôt quelqu'un du privé. J'essaierai d'apporter ma pierre et toute mon expérience acquise dans le privé. C'est toujours difficile de passer après un autre ministre (…), en tout cas j'aurai à charge de coordonner tout ce plan de relance (…) de manière à fédérer un petit peu toutes les forces vives de ce Pays."

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Jeudi 17 Septembre 2020 à 18:34 | Lu 2805 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Octobre 2020 - 17:46 Le confinement en "ultime" recours

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus