Tahiti Infos

Oh my dog !


Tahiti le 02 octobre 2022 – Chiens, chats, tortues, canards ont tous eu droit à un moment particulier dimanche à l'église Saint Joseph à Faa'a. Le Père Abraham, conscient de la pertinence du dicton qui dit que celui qui n'aime pas les bêtes n'aime pas les hommes, a rendu un hommage aux animaux, leur donnant même la bénédiction, ainsi qu'a leurs maîtres.
 
“Seigneur béni cet animal ainsi que son (sa) maître (sse). Veille sur eux et que ta bénédiction descende sur tous les animaux de la terre. Amen". Eh oui, cela peut créer de la surprise, mais beaucoup de paroissiens étaient au courant que dimanche matin une bénédiction des animaux allait être donnée à l'église Sant-Joseph de Faa'a.
 
Pour la première fois, de nombreux croyants sont venus à la messe accompagnés de leur amis animaux, chiens, chats, tortues, ou encore canards, pour qu'ils soient tous bénis. “C'est important, ma chienne est aveugle et c'est bien de les amener. Cela va faire du bien à tout le monde. On est content que Père Abraham fasse cela”, parole de fidèle. L'une d'entre eux a fait expressément la traversée depuis l'île sœur pour que son chien Milou soit lui aussi béni. Ce dimanche était l'occasion pour Père Abraham de “rendre hommage à toute la création de Dieu”.
 
L'église Saint Joseph de Faa'a s'est transformée, le temps de la messe de ce dimanche, en une arche de Noé, pour honorer “deux grands Saints des animaux”, Saint François d'Assise et de Saint Antoine de Padoue. Le premier, le Saint patron des animaux, avait “une grande amitié pour les êtres vivants et pour tous les animaux”, a rappelé Père Abraham dans son homélie. Et sur sa tombe, les oiseaux du ciel venaient et “tous rendaient gloire à Dieu pour Saint François”. Le Pape Jean-Paul II a d'ailleurs désigné en 1979 Saint François D'assise comme étant le patron des écologistes.
 
Saint Antoine de Padoue est lui le Saint de tous les êtres vivants de la mer, poissons, baleines ou encore dauphins. Un jour, alors qu'il prêchait devant une assemblée, il s'est rendu compte que personne ne l'écoutait. Il a ainsi décidé d'“aller parler aux poissons. Et tous, petits et grands venaient écouter la prédication de Saint François de Padoue”, a raconté Père Abraham qui a ajouté “partout où vous êtes, il y a toujours un animal qui vous aide”. Il a ensuite raconté une anecdote qui lui est arrivée à Puka Puka. Alors qu'il avait fléché une carangue, un requin s'est dirigé droit sur lui. Et “dans l'obscurité a surgi un dauphin qui a poussé le requin (…). Je me suis pris d'amitié avec ce dauphin, je l'ai béni et je lui ai dit merci dauphin”.
 
“Plus vous aimez les animaux, plus vous aller aimer l'humain”
 
L'homme d'église a insisté sur le fait que les animaux, de tout temps, ont été importants dans la vie de l'humanité. Il a fait référence à l'arche de Noé, au sang de l'agneau par lequel le peuple hébreu a été sauvé ou encore à la naissance de Jésus, “les invités d'honneur étaient les animaux”. “Les animaux avaient une place considérable dans le cœur de Dieu”.
 
Père Abraham a ensuite encouragé les fidèles à avoir du respect pour les animaux : “plus vous aimez les animaux, plus vous allez aimer les humains”. Il a également appelé ses ouailles “a manifester de la douceur, de la tendresse, de l'amitié et qu'on doit se comporter en bon ami avec les animaux” car ils ont “un flair intuitif”.
 
Au fenua, a rappelé Père Abraham, il y a beaucoup de chiens errants, ou d'animaux abandonnés dans la nature, “voire même maltraités”. Et au travers de cette célébration de dimanche, il a voulu sensibiliser tout un chacun à la maltraitance. Il maintient que tous les animaux ont aussi droit au respect. Pour lui, il faut que “cessent les violences envers nos animaux, les actes ignominieux, honteux. Les humains ne doivent pas se comporter de cette manière-là envers les animaux”. Un vibrant plaidoyer pour toutes les espèces qui nous entourent auquel le Père Abraham s'est abstenu d'ajouter une citation du chanteur Renaud : “Un jour pourtant, je le sais bien, Dieu reconnaîtra les chiens…”. Pour l'homme d'église, c'est déjà le cas.
 



Rédigé par Antoine Samoyeau le Dimanche 2 Octobre 2022 à 19:56 | Lu 906 fois