Tahiti Infos

Objectif bien-être et réussite au collège et au Cetad de Nuku Hiva


Tahiti, le 9 août 2022 - Après les professeurs et personnels administratifs du collège et du Cetad de Nuku Hiva, ce sont les élèves qui ont repris le chemin de l'école mardi aux Marquises. Au programme de cette nouvelle année : l’optimisation des filières du Cetad, la prise en charge d’élèves handicapés, un nouveau campus connecté et des actions environnementales liées à l’Unesco.
 
Le collège Te Tau Vae Ia de Taiohae, sur l’île de Nuku Hiva, est la plus grande cité scolaire des Marquises avec un total de 318 élèves. Un effectif en nette augmentation depuis ces trois dernières années. La rentrée scolaire des élèves des classes de 6e du collège et de 1ère année de C.A.P du Centre d’éducation aux technologies adaptées au développement (Cetad) s'est déroulée mardi malgré une légère appréhension qui était palpable dans les rangs de ces jeunes étudiants : ils découvraient leur nouvel environnement scolaire, mais aussi le fonctionnement d’un établissement du secondaire.

Cette année, la dynamisation et la valorisation du Cetad seront au programme. Cette partie de l’établissement réservée à l’enseignement technique et professionnel propose trois formations reconnues au plan national : le C.A.P Petite et moyenne hôtellerie, qui comprend un restaurant d'application qui ouvrira à la fin du mois d’août ; le C.A.P Métiers d’art, avec une spécialisation en sculpture sur bois ; et le C.A.P Gestion et exploitation du milieu marin. Trois filières particulièrement adaptées aux enjeux économiques de l’archipel.


Nouveaux dispositifs

Au sein du collège se trouve l’unique classe de seconde générale publique de l’archipel. Alors que jusqu’à présent, cette classe concernait essentiellement des élèves originaires de Nuku Hiva, elle regroupe cette année 20 élèves dont certains étaient précédemment scolarisés à Hiva Oa et Ua Pou. L’enseignement se veut de plus en plus inclusif, c’est pourquoi deux nouveaux dispositifs ont été mis en place pour favoriser l’accessibilité pédagogique pour tous. Il s’agit d’une part d’une Unité localisée pour l’inclusion scolaire (ULIS) qui concerne plusieurs élèves en situation de handicap. Cette classe sera prise en charge par Mme Tumata Amaru qui répondra aux besoins spécifiques de ces étudiants au collège comme au Cetad. Puis, dans le but de venir en aide aux élèves en grande difficultés scolaire de tous niveaux, une professeure des écoles spécialisée, Mme Valérie Collet, a été recrutée. Ce dernier dispositif devrait permettre d’éviter le décrochage scolaire.

Le principal du collège-Cetad, Dominique Legros, explique : “Ce que nous souhaitons, c’est d’une part rendre plus efficients tous les dispositifs qui interviennent auprès des élèves, en particulier ceux de remédiation. Nous avons, par exemple, mis en place un soutien scolaire destiné aux élèves internes le week-end. Nous avons recruté des personnels dans le dispositif éducatif d’aide de prévention (DEAP). Des personnels volontaires du service civique interviendront également au sein de l’établissement. D’autre part, nous voulons maintenir le bien-être des élèves et des personnels. Pour cela nous mettons en place une enquête locale de climat scolaire et nous allons prioriser la détection, la prévention et la lutte contre le harcèlement scolaire. Pour ce qui est des personnels, un accompagnement personnalisé pour les enseignants et pour les adjoints d’éducation est prévu tout au long de l’année.”
 
Connaissance et préservation du patrimoine
 
Un campus connecté devrait par ailleurs voir le jour au sein du collège de Nuku Hiva à partir de la mi-août. Également proposé à la Presqu’île de Tahiti, à Raiatea et l’an prochain à Tubuai, ce campus est un cursus d’enseignement à distance orchestré par l’université de la Polynésie française. Il va permettre aux étudiants marquisiens de faire une première année d’études supérieures à Nuku Hiva avec l’ambition de les aider à choisir de façon optimale une filière d’études supérieures. Ainsi ce cursus devrait comprendre des ateliers dédiés à l'orientation, des cours de droit, d’économie et de gestion.

Enfin, les actions de l’établissement au sein de l’Unesco resteront très actives puisque le collège de Nuku Hiva fait partie depuis plus de dix ans des 8 000 établissements scolaires à travers le monde, membres du réseau des “écoles associées de l’Unesco”. Les élèves seront amenés cette année encore à travailler sur la connaissance et la préservation du patrimoine naturel et culturel des Marquises.

La rentrée scolaire sera échelonnée jusqu’à vendredi pour l’ensemble des élèves des deux établissements. Le mot d’ordre pour cette nouvelle année scolaire : “Objectif réussite pour tous les étudiants.”

 


Rédigé par Marie Laure le Mardi 9 Août 2022 à 17:09 | Lu 979 fois