Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



O Punaauia nous emmène sur la lune



PAPEETE, le 6 juillet 2019 - Dans son spectacle, O Punaauia racontera l’histoire de la déesse Hina qui a été envoyée sur la lune parce qu’elle faisait trop de bruit sur terre pour le dieu Taaroa. Une expédition qui lui permettra de découvrir le banian, l’arbre de vie.

C’est sa première participation au Heiva i Tahiti, le groupe O Punaauia, mené par Edwin Bernardino, donnera le meilleur de lui-même pour obtenir les faveurs du jury et du public.

Le thème que le chef de groupe a choisi de développer pour ce heiva est « Hina et le premier banian » (lire encadré).

Une légende qui explique l’origine de la présence de cet arbre, appelé, par l’auteur, « tumu ora » (l’arbre de vie), sur terre.

Dans son spectacle, O Punaauia mettra en avant plusieurs couleurs dans un grand costume végétal travaillé minutieusement et qui sera porté par les danseurs en première partie. Le chef de groupe a préféré garder le secret sur le reste de son spectacle, tout en lâchant : « Je suis resté dans le soft ».

Cependant, à travers les chorégraphies réalisées durant leurs répétitions, le spectacle promet d’être beau.

« Hina et le premier banian », le spectacle de la troupe O Punaauia à découvrir en début de soirée, samedi, à To’atā.


Résumé du thème

HINA occupait ses journées à battre le tapa pour en faire un beau tissu blanc. Elle faisait son ouvrage avec tant de vigueur que TAAROA trouva ce bruit insupportable et lui envoya un messager pour la prier de faire silence.

Elle refusa. Furieux, TAAROA ordonna à son messager d’aller la frapper avec son casse-tête. Le coup fut si violent pour HINA qu’elle fut projetée jusqu’à la lune.

De là-haut, elle observait la Terre et pouvait ainsi protéger les voyageurs pendant la nuit, ce qui lui valut le nom de HINA-NUI-TE-ARA’ARA (Grande HINA qui veille).

Sur la lune, elle trouva un arbre inconnu, le ‘orā ou banian ; ses branches et ses racines forment les dessins sombres qu’on aperçoit sur l’astre des nuits. Les nombreuses branches du banian fournissaient à HINA l’écorce dont elle faisait du tapa pour les Dieux.

Un jour où HINA était grimpée dans le ‘orā, elle brisa avec son pied une branche. La cassure forme encore aujourd’hui une racine claire sur la lune. La branche tomba dans l’espace et finit par atterrir à Opoa dans l’île de Raiatea où elle prit racine : ce fut le premier banian sur la terre.
C’est pourquoi le banian ne porte que des fruits sans graine et qu’il ne peut se reproduire que par la transplantation d’une branche.


Rédigé par Corinne Tehetia le Samedi 6 Juillet 2019 à 12:21 | Lu 767 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 08:34 La Polynésie d’antan Au Chevalet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués