Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nuutania : "J'ai un contrat sur la tête", avance un détenu pour expliquer sa cavale



PAPEETE, le 8 octobre 2015 - Un détenu de 33 ans a écopé de 3 mois de prison ferme, ce jeudi après-midi, pour évasion. Il n'avait pas réintégré la maison d'arrêt, mardi, à la suite d'une permission de sortie. Raison invoquée : la peur de se faire casser la figure par d'autres détenus qui, profitant qu'il allait dehors, lui avaient commandé de la drogue.

Condamné à 2 ans de prison ferme en 2014 pour abus de confiance, un détenu de 33 ans qui bénéficiait d'une permission de sortie pour "maintien des liens familiaux" a refusé au dernier moment de réintégrer sa cellule mardi soir à Nuutania. Raccompagné en temps et en heure à la maison d'arrêt par sa femme, il a attendu qu'elle s'en aille pour tourner les talons et s'enfuir.

Ne le voyant pas se présenter à l'accueil, l'administration pénitentiaire avait aussitôt transmis l'information aux gendarmes qui le retrouveront dès le lendemain matin après une prise de contact téléphonique avec sa compagne. Il s'était réfugié chez son épouse à la presqu'île.

Le parquet insensible à l'argument

Invité à s'expliquer aujourd'hui à la barre du tribunal, en comparution immédiate, l'homme a expliqué avoir été pris de panique en raison d'un contrat qui aurait été passé sur sa tête. "On vous a demandé de ramener de la glace, en fait de l'ice, de l'argent et du pakalolo", détaille le président du tribunal.

"Quand on a quatre ou cinq golgoths qui vous demandent ça sous prétexte de vous casser la gueule, ça fait réfléchir", rétorque le jeune homme au côté de son épouse, elle aussi renvoyée en justice pour complicité. "J'aurais pu faire le choix de ramener la marchandise mais j'ai dit stop. J'en ai marre, mon casier judiciaire c'est comme un palmarès, j'ai un aménagement de peine en vue l'année prochaine avec un travail, je veux passer à autre chose, et tout ça à cause de crétins pareil".

Un "mauvais choix" pour le parquet qui s'est montré insensible aux arguments : "La direction de la prison vous a proposé des solutions comme un transfèrement, l'isolement, le quartier disciplinaire".

L'épouse complice du détenu a écopé d'1 mois de prison avec sursis.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 8 Octobre 2015 à 18:15 | Lu 2723 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Kmille le 08/10/2015 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D ou l interet de ne pas aller en prison en premier lieu....Que ca fasse reflechir...bon courage tout de meme pour finir la peine...

2.Posté par frani tayoyo le 09/10/2015 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le parquet qui s'est montré insensible aux risques encourue pour le détenus car si il y a problème faut simplement aller au tribunal et faire condamner l’État, la procédure est une routine.


Le droit a la protection est réserver au détenu de métropole, ici c'est une colonie , chacun pour sa g******

3.Posté par tortue verte le 09/10/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quoi ? Le détenu se fait menacer, et on lui propose l'isolement pour régler son problème ? C'est ceux qui ont fait pression sur lui pour faire rentrer de la drogue en prison qu'il faut mettre en QHS à l'isolement !
Qui fait la loi à Nuutania ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance