Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



"Nuit d’ivresse" adaptée au Petit théâtre



PAPEETE, le 19 août 2019 - La pièce de théâtre, Nuit d’ivresse, a été écrite et jouée par Josiane Balasko au Splendide en 1985. Pierre Cosso, qui rêvait de le monter à son tour, concrétise son projet. Il sera sur la scène du Petit théâtre avec Aurore Bazzara et Éric Chalons à la fin du mois.

"C’est une pièce culte des années 1980", lance Pierre Cosso en guise d’introduction. Il parle de la pièce de théâtre Nuit d’ivresse qu’il met en scène et qu’il va jouer avec Aurore Bazzara et Pierre Chalons au Petit théâtre de la Maison de la culture. Cette pièce est aussi, pour lui, un vieux rêve.

Nuit d’ivresse raconte la rencontre fortuite de personnages que tout oppose. Il y a Simone, attablée dans l’arrière-salle du café d’une gare. Elle est interprétée par Aurore Bazzara. Elle attend un train pour Dieppe où elle veut rejoindre sa sœur.

"C’est une gentille fille, elle a le cœur sur la main. Mais elle a dû se débrouiller seule et on ne lui marche pas dessus comme ça. C’est une femme qui n’a pas filtre, qui dit ce qu’elle pense", affirme Aurore Bazzara.

Arrive soudain Jacques Belin, déjà un peu éméché. Il est incarné par Pierre Cosso. "Jacques est présentateur d’une émission télévisée intitulée l’Affaire est dans le sac. Il évolue dans d’autres sphères que Simone celles du show business. On est à la veille de la Saint Sylvestre, il vient fêter quelque chose de très lourd."

La rencontre n’aurait pas pu avoir lieu sans l’alcool consommé tout au long de la pièce, "et que l’on pourrait considérer comme un quatrième personnage" à en croire les acteurs.

La rencontre "fait boom"

Simone et Jacques n’ont rien en commun. Simone, quand Jacques l’aborde, s’étonne même que celui-ci ne la reconnaisse pas. Leur rencontre "fait boom".

Les échanges entre Simone et Jacques se déroulent sous les yeux du garçon de café, Henri, Éric Chalons dans la vraie vie. "Lui, c’est le bon gars. Il évolue entre Duran Duran et The Spotnicks. Il est un peu comme un chien qui arrive dans un jeu de quilles. Mais en même temps, il est une respiration, il arrive souvent quand la situation devient un peu dramatique", analyse Éric Chalons qui ajoute : "C’est le bon gars, mais il a fait de la taule ! "

Les personnages ont tous un "vrai passé", explique Pierre Cosso. Simone elle-même n’est pas une enfant de cœur. La comédie n’est pas burlesque, ni gratuite, "ce n’est pas seulement une succession de répliques drôles".

Un rêve

La pièce est en deux actes. Elle dure deux heures et sera donc entrecoupée d’un entracte. Le temps pour les acteurs de changer le décor. "J’ai tenu à ce qu’il y ait de beaux décors", glisse à ce propos Pierre Cosso qui mène l’aventure.

Nuit d’ivresse est une pièce de Josiane Balasko. Elle date de 1985 et a été montée au théâtre parisien le Splendide. À l’époque Josiane Balasko interprétait Simone, Michel Blanc, Jacques et Jean-François Dérec le barman.

Plus tard d’autres acteurs ont repris les rôles : Thierry Lhermitte, Guy Laporte, Gérard Jugnot, Victoria Abril… La pièce a été reprise plusieurs fois, un film est sorti en 1986.

"C’est une pièce que j’avais travaillé quand j’étais au conservatoire de Paris et que j’ai toujours voulu monter", raconte Pierre Cosso. "Elle est extraordinaire, c’est rare d’avoir quelque chose d’aussi bien écrit." En 2018, une occasion s’est présentée.

"Stéphane de Pacl Events m’a demandé si je ne voulais pas remonter sur les planches." La dernière apparition sur scène de Pierre Cosso remonte aux années 2000 avec la tournée de Ladies Night. "J’ai terminé en 2002."

"Pour monter Nuit d’ivresse, il me fallait les acteurs, que j’ai longtemps cherchés. Quand j’ai vu Aurore sur scène, je me suis dit que j’avais trouvé Simone. Quant à Éric, il a le physique, il a de la bouteille sur scène, sans mauvais jeu de mots."

Le trio répète depuis trois mois. "On se voit tous les jours, une à deux heures, en fonction de nos emplois du temps respectifs car on travaille chacun de notre côté, mais ce rythme permet de se familiariser avec les personnages." Le public pour sa part a déjà répondu à l’appel car une date supplémentaire a été ajoutée aux représentations.

Pratique

Du jeudi 29 au dimanche 1er septembre au Petit théâtre de la Maison de la culture.
Billets en vente à Carrefour Arue, Faa’a et Punaauia ainsi qu’à Radio 1 Fare ute et en ligne sur : www.ticketpacific.fr


Contacts

Facebook : PACL Events Rideau Rouge Tahiti


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 19 Août 2019 à 11:19 | Lu 1361 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 18:54 Tee time à Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués