Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nuihau Laurey planche sur la redéfinition du tarif de l’électricité en Polynésie française



Une nouvelle formule tarifaire de l'électricité en Polynésie française pourrait être proposée dès novembre prochain. Dans le cadre de ses fonctions de ministre en charge de l’Energie, le vice-président Nuihau Laurey, accompagné de Thierry Trouillet, conseiller technique à l’Energie, a rencontré jeudi 18 juin, à Paris, le président de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), Philippe de Ladoucette, ainsi que Olivier Challan Belval et Julien Janes.

Cette rencontre visait à formaliser les derniers points concernant la convention d’assistance technique souhaitée par le gouvernement dans la redéfinition de la formule tarifaire de l’électricité en Polynésie française.

Au-delà de la récente baisse du prix de l’électricité, il importe en effet, suite aux décisions de justice administrative concernant les modalités tarifaires de l’électricité en Polynésie française, qu’une nouvelle formule de détermination des coûts plus transparente et plus accessible aux usagers soit élaborée.

Le projet de convention sera soumis pour approbation à l’Assemblée de la Polynésie française le 2 juillet prochain, conformément aux dispositions de la loi organique. Les représentants de la CRE devront produire l’ensemble de leurs préconisations durant le dernier trimestre afin qu’une formule tarifaire puisse être proposée avant la fin de l’année 2015.

Le traitement de ce dossier important et sensible bénéficiera ainsi de toute l’expertise du régulateur de l’Energie afin d’aboutir à un prix de l’électricité juste et transparent en Polynésie.

Rédigé par à partir d'un communiqué le Lundi 22 Juin 2015 à 16:12 | Lu 1521 fois






1.Posté par Mathius le 22/06/2015 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça va pas être facile de démonter un système économique des énergies corrompus depuis 40 ans, proposer des tarif normaux en Polynésie c'est utopique. Par ailleurs Les banques c'est pire, il faudrait que notre ministre vienne expliquer aux jeunes polynésiens pourquoî les taux d'intérêts banquaires sont prohibitifs en Polynésie. Une différence de 100% d'intérêts pour des prêts immobilier avec la métropole c'est de l'escroquerie.
Allez monsieur le ministre expliquez nous que nous sommes pas des pigeons des multinationales...
le prix des énergies et banquaires sont la source du problème de tout développement possible en Polynésie française.

2.Posté par TevaTamahine le 22/06/2015 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre les missions au Sénat et celles diverses et variées et hautement énergétiques il va être plus souvent à Paris qu'au fenua, mais c'est sans doute cela le but, les indemnités de frais de mission sont hors plafonnement pour cumul des fonctions VP/sénateur. En tout cas on apprend que le prix de l'électricité n'est pas juste et son mode de calcul pas transparent. Ben alors EDT ( filiale de GDF Suez et Société Monégasque de l’Électricité et du Gaz ) c'est pas bien tout ça. Il parait qu'il y en a qui sont condamnés pour moins que ça ? J'arrive pas à croire qu'une société privée à capitaux publics (l'Etat français est actionnaire majoritaire) se comporte en voyou depuis des décennies. On nous aurait menti ?

3.Posté par Mathius le 23/06/2015 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

4.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 23/06/2015 10:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah, il suffira de changer "EDT" en "EDPF" vu les XPF et le tour est joué hohohohohoho
rollstahiti@gmail.com

5.Posté par Olivier le 23/06/2015 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans cette sombre affaire de scandale des tarifs EDT annulés depuis maintenant près de 2 ans (jugement du TAPF du 3 juillet 2013), annulation prononcée pour des motifs loin d'être anodins (clauses tarifaires non objectives, non rationnelles, non transparentes, procurant au délégataire de service une marge au delà du raisonnable,…), on aura remarqué que les dirigeants du Pays communiquent sur ce qu'ils comptent faire et qui curieusement ne se matérialisent jamais, exemple : négociations avec EDT devant aboutir au 1 er juin 2014, puis fin 2014 avec l'aide de SP 2000, maintenant on nous reparle de la CRE, pourquoi pas?…mais pas de ce qu'ils font concrètement. Très concrètement et tout dernièrement, par arrêté 655 CM du 27 mai 2015, le gouvernement vient de faire, en catimini et bien sur à nos frais de "cochon" d'automobilistes alimentant le FRPH, un cadeau annuel récurrent de 1 200 millions a l'EDT en baissant le prix du fioul MDO de 15 F/l…Shame!

6.Posté par Henri DOUDOUTE le 23/06/2015 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

riceclown1945
merci de n'avoir pas diffusé mon commentaire qui n'a rien de diffamatoire.

7.Posté par TevaTamahine le 23/06/2015 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour ceux qui sont curieux de connaître de quelle façon un cadeau annuel et renouvelable de 1.640 milliards de FCFP net a été accordé par le gouvernement FRITCH à l'EDT une visite sur mon blog. Tellement gros qu'on a peine à y croire. C'était pas caché il fallait simplement lire le JOPF et un contribuable éclairé "Olivier" que je remercie l'a fait. La baisse de 4% du tarif a été également compensé, puisqu'au total la baisse du prix du litre de fioul correspond à une remise de 2.5 milliards de FCFP. et que cette baisse a été évaluée à 860 millions CFP par le gouvernement qui s'en est félicité de manière peu transparente.

8.Posté par tutua le 23/06/2015 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le coût de l'électricité est le résultat d'un "arrangement" entre Flosse et une boîte proche d'EDF pour l'achat de son hôtel particulier 90 rue Ranelagh Paris 16ème.
Prix d'origine mars 89 : 327 millions F cfp à la banque La Hénin, groupe Suez. 1990, revente à la SNC Ranelagh 90 pour 690 millions !!!
Décembre 93, la SNC Anjou Madeleine, société créée en 92 achète le bien pour 454 millions Fcfp !!! La société est logée à la même adresse que Suez
20 octobre 94, la SCI Rikitea, gérant Flosse, rachète pour moins de la moitié de son prix : 218 millions, moitié payée comptant 109 millions et paiement du reste dans un an !
Comment un président de gouvernement de Pf peut il disposer de tant d'argent ? Voilà qui explique les coûts de l'électricité jugés prohibitifs par la CTC chez nous, merci Gaston !

9.Posté par emere cunning le 24/06/2015 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tutu'a,
que de détails ! Dis-nous plutôt, qui donc t’a si bien renseigné ??? Qui, question bête ! Quand je disais que ton gourou d’ex peretiteni Oscar et son cher procureur sont de connivence et payés pour abattre G Flosse en mobilisant toute leur smalah d’emplois fictifs comme eux. Pas étonnant que le Pays ait régressé et la délinquance progressé, ils passaient leur temps à pister G Flosse, fouiller et décortiquer tout ce qu’il avait pour d’office conclure par le St Esprit (bien dit Maître Quinquis) à un rapport avec le coût de l'électricité en Polynésie. C'est à se demander qui a fait brûler sa maison ?
Au fait, tu t'es demandé aussi comment un petit douanier peut être, pour de vrai, riche comme Crésus?

10.Posté par HITITAU le 24/06/2015 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu TUTUA, et Post 7! et 2!

comment on peut bien négocier avec un géant des mers!!!!!!!!!!!!!

le contrat est forcément déséquilibré pour le petit "Pays", sans experts, sans techniciens, sans aucun suivi, aucun contrôle, dans un domaine inconnu des services du pays,...


le somum, si en plus il y a des arrangements,.....on va dire des dessous de table,.....

ca a vraiment l'air d'un serpent des mers,....on tourne en rond

quid de cette tarification avec la nouvelle réglementation sur la concurrence.

11.Posté par tutua le 25/06/2015 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P9
ce n'est pas une invention, c'est le fruit d'un travail de journalistes de l'ex Les Nouvelles, que bien sûr on qualifiera d'opposants à Gasgas ...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance