Tahiti Infos

Nouvelle formation en alternance de chef de chantier


Lolita Raihauti et Charles Dubois, directeurs du Gepfoc et du CNAM, les deux établissements qui se sont associés pour créer une formation en alternance de chef de chantier
Lolita Raihauti et Charles Dubois, directeurs du Gepfoc et du CNAM, les deux établissements qui se sont associés pour créer une formation en alternance de chef de chantier
PAPEETE, le 19 juin 2015 - Le CNAM et le Grepfoc montent une formation de chef de chantier en alternance. Les 15 futurs élèves pourront bénéficier d'un contrat dans une entreprise et d'un salaire en plus de leur formation, qui leur donnera l'équivalent d'un Bac+2.

Le Grepfoc est chargé de gérer la formation continue dans nos îles par le ministère de l'éducation polynésien. Le CNAM, quant à lui, est bien connu pour être le Centre de formation continue de l'État Français, spécialisé dans la formation supérieure.

Les deux institutions se sont associées pour répondre à un appel d'offre du SEFI consistant à créer une formation de chef de chantier en apprentissage. "Ce sera la seule formation en apprentissage après Bac de Polynésie. Pourtant, en Métropole c'est 25% des élèves des bacs pro qui continue sur une filière en apprentissage. C'est une bonne voie d'insertion" explique Charles Dubois, le directeur du CNAM.

Lolita Raihauti, la directrice du Grepfoc (Groupement des établissements de Polynésie pour la formation continue), dont l'établissement se concentre pour l'instant sur le secondaire, confirme que "nous manquions d'une formation professionnelle supérieure."

Pour la créer, il fallait combiner les ressources complémentaires du CNAM (qui apporte ses ressources pédagogiques, le diplôme homologué et des enseignants agréés ou issus du milieu professionnel) et du Grepfoc (qui peut gérer la logistique des salles de classe et des ateliers, le suivi des apprentis et les compétences dans le domaine du BTP).

DEUX ANS EN ALTERNANCE

La formation durera deux ans, dont 70 semaines en entreprise et 45 semaines en centre de formation, dans les locaux du Grepfoc (accolés au Lycée Taaone). "Nous avons trouvé assez d'entreprises, et déjà neuf candidats. Mais ce sont les entreprises qui choisiront leurs apprentis après un entretien d'embauche, et ils signeront un CDD de deux ans avec eux" précise Charles Dubois.

En attendant, les apprentis seront rémunérés entre 30% et 60% du SMIG en fonction de leur âge et de leur situation familiale. Sachant que pour être candidat, il faut avoir entre 18 et 29 ans et avoir le bac. Au bout des deux ans, le CNAM leur remettra un diplôme de "Conducteur de travaux", de niveau bac+2, reconnu nationalement.

"Ceux que nous allons former feront, à terme, partie du management intermédiaire. Ils devront gérer une équipe, seront responsable du pilotage technique et économique de leur chantier. Ce seront des gens de terrain, mais avec quelques réunions et un peu de bureau pour préparer les commande, rédiger les rapports d'avancement, prévoir les recrutements…" Il vante la formation comme pouvant mener aux plus hautes sphères de BTP : ingénieur de travaux, chef d'entreprise ou entrepreneur.

Comment présenter sa candidature

Si vous avez entre 18 et 29 ans, êtes titulaire du bac ou équivalent, vous pouvez appeler au 40 500 640 ou envoyer un mail à [email protected].

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 19 Juin 2015 à 14:24 | Lu 3586 fois