Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nouvelle-Calédonie: le groupe de travail G10 se reconstitue après les réunions à Matignon



Paris, France | AFP | jeudi 29/03/2018 - Le groupe de travail sur "le chemin de l'avenir" de la Nouvelle-Calédonie, chargé de préparer l'après-référendum d'indépendance de novembre, s'est reconstitué avec le retour d'une partie de la droite non indépendantiste qui avait fait défection en février, a annoncé Matignon jeudi.

Lors d'une réunion mercredi à Matignon de ce groupe, surnommé le "G10", Édouard Philippe "a proposé des évolutions dans le mode de fonctionnement du groupe, régi par la collégialité et le consensus. L’ensemble des participants a agréé ces évolutions", officialise un communiqué du Premier ministre.
Désormais, aucune décision ne pourra être validée sans la signature de tous les membres. La réunion de mercredi après-midi suivait l'accord au forceps obtenu dans la nuit, autour de la formulation de la question du référendum d'indépendance du 4 novembre.
Les deux formations LR qui avaient claqué la porte fin février, Le Rassemblement-Les Républicains emmené par le sénateur Pierre Frogier, et Les Républicains de Nouvelle-Calédonie de Sonia Backès, font donc leur retour au sein de cette instance de dialogue qui réunit neuf responsables indépendantistes et non indépendantistes, ainsi que le Haut Commissaire Thierry Lataste.
"Le groupe se réunira la semaine du 23 avril à Nouméa", précise Matignon, pour examiner notamment une proposition de "charte des valeurs" calédoniennes censée affirmer les valeurs communes des deux camps.
La défection d'une partie de la droite avait été provoquée par la publication sur les réseaux sociaux par le député UDI Philippe Gomès, le président de la formation de droite modérée Calédonie ensemble, d'un document de travail dans le cadre de la délibération fixant la date du vote.
Des références à la colonisation de l'archipel ("La colonisation portait en elle la négation du peuple kanak", colonisation qualifiée de "choc de civilisation qui ne laissa pas indemne le peuple kanak"...) avaient été vivement critiquées par les deux branches de LR en Nouvelle-Calédonie, qui y voyait une "repentance" inacceptable.
Édouard Philippe était intervenu début mars dans une interview aux Nouvelles Calédoniennes pour appeler à la reprise du dialogue.
Le compromis sur la question du référendum ("Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ?") ainsi que la reconstitution du G10 marquent un apaisement politique, à quelques semaines de la visite d'Emmanuel Macron sur le "Caillou", attendue début mai.

le Jeudi 29 Mars 2018 à 04:49 | Lu 453 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués