Tahiti Infos

Nouvelle-Calédonie: Darmanin qualifie les indépendantistes du CCAT d'organisation "mafieuse"


Crédit Ludovic MARIN / AFP
Crédit Ludovic MARIN / AFP
Paris, France | AFP | jeudi 15/05/2024 - Les forces de l'ordre ont procédé à "plus de 206 interpellations" en Nouvelle-Calédonie et "dix leaders mafieux du CCAT", un groupe indépendantiste, ont été assignés à résidence, a annoncé jeudi Gérald Darmanin.

Le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer a ajouté que "plus d'une vingtaine d'assignations supplémentaires" seraient prononcées jeudi à l'encontre de membres de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), la frange la plus radicale du Front de libération Kanak socialiste (FLNKS).

Cette organisation "est mafieuse, violente, commet des pillages, des meurtres" et n'est "pas politique", a accusé M. Darmanin, interrogé sur France 2.

"Depuis la déclaration de l'état d'urgence (mercredi soir à Paris, jeudi en Nouvelle-Calédonie, ndlr), je crois que nous sommes vers le rétablissement de la paix publique", a estimé le ministre, "dans les heures qui viennent, l'Etat reprendra totalement le contrôle".

Il a précisé qu'avec l'arrivée de renforts, il y aurait au total "2.700 policiers et gendarmes"  en Nouvelle-Calédonie vendredi soir.

Le ministre a affirmé que "l'armée ne serait pas dans les rues", le rétablissement de l'ordre étant "le travail des policiers et des gendarmes".

Il a indiqué qu'il allait demander une "protection policière" pour "tous les leaders politiques, indépendantistes et non indépendantistes" de l'archipel du Pacifique.

Les violentes émeutes qui agitent la Nouvelle-Calédonie depuis lundi ont jusque-là fait quatre morts, dont un gendarme, selon les autorités.

Gérald Darmanin a précisé jeudi que deux des victimes civiles étaient des indépendantistes kanaks et que l'auteur présumé avait été interpellé dans le cadre de l'enquête ouverte après leur meurtre.

"La police est là pour arrêter tous les tueurs", a commenté le ministre.

le Jeudi 16 Mai 2024 à 06:41 | Lu 798 fois