Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nouvelle-Calédonie: Ayrault expose les "principes clairs" pour la révision des listes électorales



PARIS, 25 février 2014 (AFP) - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a expliqué mardi à l'Assemblée nationale les "principes clairs" qui devront guider la révision des listes électorales de Nouvelle-Calédonie pour les élections provinciales de mai, cruciales pour l'avenir institutionnel de l'archipel.

En effet les nouveaux élus composeront le Congrès calédonien qui aura la charge d'organiser le référendum d'autodétermination lors de son mandat (2014-2018). La composition du corps électoral, qui fait l'objet d'interprétations divergentes entre indépendantistes kanaks et non indépendantistes, a ravivé des tensions ces derniers jours.

"La révision des listes électorales spéciales qui débutera lundi prochain est dans cette perspective particulièrement importante", a affirmé le Premier ministre répondant à une question de la députée calédonienne Sonia Lagarde (UDI)

"Sur la question du corps électoral restreint, vous pouvez avoir l'assurance que le Haut Commissaire de la République (...) oeuvrera pour une application des règles de révision des listes strictement conforme à l'intention des signataires de l'accord de Nouméa" de 1998, a déclaré M. Ayrault.

Le Premier ministre a rappelé que le Haut-Commissaire, Jean-Jacques Brot, "représente l'ensemble du gouvernement" et "a ma totale confiance", une manière de mettre fin aux rumeurs qui courraient à Nouméa sur un possible débarquement du haut fonctionnaire, connu pour son franc parler.

"Ainsi, doivent être électeurs aux élections provinciales toutes les personnes majeures installées en Nouvelle-Calédonie le 8 novembre 1998 au plus tard après avoir satisfait à la condition de 10 ans de domicile ainsi que leurs descendants atteignant par la suite la majorité", a déclaré M. Ayrault.

"L'examen de la condition d'installation en Nouvelle-Calédonie en 1998 devra être conduit avec un soin particulier, sur la base de la consultation de la liste électorale générale de 1998 ou de tout élément établissant cette installation", a-t-il ajouté.

"Ces principes sont donc clairs. Ce sont ceux que le gouvernent entend faire prévaloir avec toute la sérénité et la pédagogie nécessaires", a insisté le Premier ministre, qui en appelle à "l'esprit de responsabilité" des politiques de "toutes les sensibilités".

sla/rh/pad

Rédigé par () le Mardi 25 Février 2014 à 06:10 | Lu 643 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués