Tahiti Infos

Nouveau revers de Fare Rata sur les boîtes postales


Tahiti, le 12 août 2021 – L'association de consommateurs Te Tia Ara a annoncé jeudi la suspension définitive de la décision de Fare Rata d'imposer un surcoût de 500 Fcfp annuel pour tout autre utilisateurs que les abonnés de ses boîtes postales, sur décision du Conseil d'Etat. La demande "d'annulation" de cette décision sera jugée d'ici peu, mais avec la possibilité que l'OPT porte aujourd'hui un regard beaucoup plus bienveillant sur la demande de l'association de consommateurs…
 
Nouvel épisode et nouvelle victoire pour l'association de consommateur Te Tia Ara contre la "suscription" –le surcoût de 500 Fcfp annuel– demandée depuis le 1er janvier dernier par la filiale de l'OPT, Fare Rata, à chaque titulaire d'une boîte postale pour chaque utilisateur de la même adresse. Dans une décision du 20 juillet dernier, annoncée jeudi par Te Tia Ara, le Conseil d'Etat à Paris a refusé d'admettre le pourvoi de Fare Rata contre la décision en référé du tribunal administratif de Papeete qui avait suspendu ce surcoût appliqué sur les boîtes postales. Le Conseil d'Etat a estimé, sans même juger l'affaire, qu'aucun des arguments déployés par Fare Rata "n'était de nature à permettre l'admission du pourvoi"
 
Concrètement cette décision signifie pour l'instant que la suscription est suspendue, mais pas encore qu'elle est annulée. Pour cela, le tribunal administratif de Papeete devra encore se prononcer "sur le fond" du dossier d'ici quelques semaines. En attendant, impossible pour Fare Rata de réclamer ce surcoût de 500 Fcfp à ses abonnés. Même si, dans les faits, la filiale de l'OPT avait déjà annoncé qu'elle y renoncerait après le premier jugement du tribunal en référé…
 
L'OPT a-t-il changé de posture ?
 
Dans un communiqué, l'association Te Tia Ara s'est évidemment félicitée de cette décision, mais a rappelé que sa véritable bataille aurait lieu sur la question de l'annulation de la mesure. "Il faut rappeler que chaque abonné à une boite postale en Polynésie acquitte 2 500 Fcfp ou 5 800 Fcfp annuellement pour recevoir son courrier.  L’instauration d’une redevance supplémentaire intitulée "suscription" par Fare Rata à compter du 1er janvier 2021 vise à faire payer chaque destinataire en dehors de l’abonné, souvent les membres d’une même famille,  un supplément de 500 Fcfp ou 1 160 Fcfp par personne pour recevoir son courrier", a rappelé l'association, soulignant le "mécontentement général" provoqué par cette décision.
 
Pour autant, Te Tia Ara dit attendre "sereinement" l'issue de ce contentieux avec la filiale de l'OPT en raison de la réorganisation récente à la tête des filiales de l'établissement public. En effet, ce bras de fer juridique sur le surcoût appliqué aux boîtes postales a fait partie des reproches faits à l'ancien président de Fare Rata, Benjamin Teihotu, par le conseil d'administration de l'OPT pour justifier son récent débarquement. Comme le rappelle l'association de consommateurs, le rapport du conseil d'administration du 16 juillet dernier indiquait que "sur le plan commercial, l'image du groupe est altérée par des décisions souvent inadéquates générant de l'insatisfaction des clients qui n'hésitent plus à communiquer dans les médias et sur les réseaux sociaux leur mécontentement. La médiatisation et la judiciarisation de la tarification des suscriptions des boîtes postales en est l'illustration." L'OPT serait-il finalement d'accord avec Te Tia Ara ? Réponse dans quelques semaines à la barre.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 12 Août 2021 à 20:14 | Lu 7704 fois