Tahiti Infos

"Nous sommes la richesse du tourisme", nouvelle campagne de communication


PAPEETe, le 4 novembre 2016. Le gouvernement vient de lancer une campagne de "sensibilisation". L'objectif est de "faire comprendre la nécessité du développement du tourisme, clé du développement du Pays" et de "valoriser la Polynésie et son identité culturelle forte".
Vous avez probablement vu sur les réseaux sociaux ou dans les médias la publicité "Nous sommes la Polynésie. Nous sommes la richesse du tourisme. Le tourisme est notre richesse". Il s'agit de la nouvelle campagne lancée par le ministère du Tourisme. Elle s'inscrit dans la continuité de la Stratégie de développement touristique de la Polynésie française 2015-2020. Ce document avait mis en avant que la population était "peu impliquée" dans le développement du tourisme. Il recommandait donc de "Favoriser un tourisme inclusif et participatif" et de "Développer la fierté et le partage de la culture et des valeurs polynésiennes".
Le gouvernement a donc décidé de mettre en place cette campagne de "sensibilisation". " La Stratégie de développement touristique de la Polynésie française 2015-2020 est un projet concret très ambitieux", souligne le gouvernement. "Pour le Pays, avec 275 000 habitants, c'est un vrai projet de société qu'il faut partager. Il doit avoir l'appui de toute l'industrie touristique et de la population pour réussir. La communication de sensibilisation au développement du tourisme est donc incontournable pour expliquer le projet afin d'y faire adhérer la population."
Un Comité pour la sensibilisation au développement du tourisme a donc été créé pour "initier et favoriser l'esprit de cohésion inter-ministérielle avec les professionnels notamment". Ce comité regroupe cinq ministères (éducation, culture et environnement, travail et tourisme) et les professionnels du tourisme (Conseil des professionnels de l'hôtellerie, Tahiti tourisme, Air Tahiti Nui et le photographe Tim McKenna). La mission du comité est de "valoriser l'ensemble du travail qui concourt au développement du tourisme" et de "mettre en place une vraie politique de sensibilisation sur du long terme".
Cette campagne a cinq objectifs principaux : "faire comprendre la nécessité du développement du tourisme, clé du développement du Pays, faire valoir les bénéfices directs et indirects du tourisme, mettre en avant les notions de partage et de générosité, valoriser la Polynésie et son identité culturelle forte, gage de la cohésion et du rassemblement. Faire un lien avec l'international, et asseoir une stratégie de communication globale et cohérente tant en interne qu'en externe".
Pour mesurer la réussite de cette sensibilisation, le document qui définissait la Stratégie de développement touristique de la Polynésie française 2015-2020 listait une série d'indicateurs pouvant être mis en place. Il préconisait notamment de regarder le nombre d’entreprises de tourisme créées par des moins de 35 ans et le taux de survie à trois ans de ces entreprises.


Le logo décrypté

Un hashtag (mot-dièse) a été choisi comme logo de cette campagne. Selon le gouvernement, l'environnement, l'économie, la culture et l'éducation y sont représentés. Le hashtag symbolise aussi le "partage et la modernité" tandis que le tressage montre "la tradition et culture".

Jean-Christophe Bouissou, ministre du Tourisme

"Quelqu'un qui veut créer son business peut le faire"

Pouvez-vous présenter la nouvelle campagne préparée par le ministère du Tourisme ?
Cette campagne était prévue dans le cadre de notre stratégie. Il y était précisé qu'il faut absolument que les Polynésiens s'impliquent comme acteur dans le développement du tourisme. La campagne de communication est ciblée sur le Polynésien pour transmettre un message. Le message important est que l'intérêt de la destination touristique c'est les Polynésiens, la culture, les langues polynésiennes, le savoir-faire musical, artistique, le comportement, cette gentillesse intrinsèque aux Polynésiens. On souhaite que les Polynésiens soient conscients de cela pour qu'au fur et à mesure que le développement du tourisme se fasse que, ils demeurent tels qu'ils sont.

Vous souhaitez également que les Polynésiens s'impliquent plus dans les métiers du tourisme ?
Oui, le tourisme procure un bien-être à la population grâce à des formations pour des métiers extraordinaires en tant que salarié, chef d'entreprise ou patenté. Quelqu'un qui veut créer son business peut le faire. Il peut en en vivre. Il peut devenir prestataire de service. En retour, cela signifie le fait de pouvoir fonder un foyer, élever ses enfants, gagner sa vie grâce aux recettes touristiques. Aujourd'hui, le tourisme représente 8 à 9 % du PIB. Cette part peut augmenter dans les prochaines années, ce qui veut donc dire que le potentiel est encore devant nous.

Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 4 Novembre 2016 à 13:17 | Lu 2183 fois